Connectez-vous à nous

Marathon sur l’eau pour la Fondation Charles-Bruneau

Actualités

Marathon sur l’eau pour la Fondation Charles-Bruneau

Rassemblée à la berge des Écores le 14 septembre, une foule a vu la rivière des Prairies se remplir de kayakistes fiers, épuisés d’un trajet de 42 kilomètres, la seconde de quatre étapes du Circuit bleu Charles-Bruneau qui amasse des fonds pour la recherche en oncologie pédiatrique.

L’événement, qui se déroulait du 13 au 16 septembre, en était à sa cinquième édition. «L’esprit de solidarité des gens est formidable, a révélé le docteur Michel Duval, membre du conseil d’administration de la fondation, médecin en cancérologie au CHU Sainte-Justine et participant. Non seulement ils le font pour une bonne cause, c’est aussi une m

anière différente de voir la ville.»

Les 58 kayakistes ont été accueillis par des amis, parents et ont été récompensés par un festin de paella lors d’une cérémonie animée par le comédien et porte-parole Paul Doucet.

Héroïne

Présente au banquet, la jeune Mélie, six ans, avait le rôle d’héroïne pour la journée. Atteinte d’un rhabdomyosarcome, elle a remercié les participants, qui incluaient sa mère.

C’était une belle façon de clore la semaine, après avoir subi son dernier traitement le 11 septembre, juste à temps pour retourner à l’école et prendre sa photo de classe.

«Ce que je retiens, c’est la générosité des organisateurs, a affirmé Lucie Desrosiers, grand-mère de Mélie et kayakiste lors de la première journée. Toujours souriants, ils nous ont offerts un tour de bateau sans qu’on demande quoi que ce soit. Mélie était très heureuse.»

Pour la cérémonie, l’héroïne et son frère avaient préparé des pancartes encourageant les pagayeurs.

Atteignable

Les Lavallois Amjad Kayali et Nathalie Therrien, parents de l’héroïne du 14 septembre Dania, ont apprécié leur expérience. «Notre fille a le cancer, donc, nous le vivons de près, a rappelé la femme. À chaque coup de pagaie, nous pensions à elle.»

Au total, 156 personnes ont pris part à l’une ou plusieurs des étapes d’un circuit de 110 km, passant par Laval, Montréal, Saint-Anne-de-Bellevue et Boucherville. C’est une amélioration par rapport aux 24 participants en 2014.

Les organisateurs sont assurés d’avoir au moins un kayakiste l’année prochaine, car le conseiller municipal Yannick Langlois s’est engagé à réaliser ce défi. Des dons peuvent être faits sur le site Internet de la fondation Charles-Bruneau.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page