Connectez-vous à nous

Maison Val-des-Bois: fermeture repoussée au 1er octobre

Actualités

Maison Val-des-Bois: fermeture repoussée au 1er octobre

À peine quelques jours avant la date de la fermeture de la Maison Val-des-Bois, des discussions ont mené au prolongement de son ouverture jusqu’au 1er octobre.

La résidence, qui accueille huit adultes lourdement handicapés, devait fermer ses portes le 24 juillet. C’est ce que le CRDITED de Laval avait décidé, en avril, à la suitede la démission de Sylvain D’Astous, propriétaire de la ressource.

Ce dernier avait pris cette décision à contrecœur en guise de moyen de pression, afin que le CRDITED de Laval revoie à la hausse les sommes qui lui sont versées annuellement par résident.

Le propriétaire reçoit 50 000 $ par personne, alors qu’il en demande 85 000 $. Cet argent sert également au fonctionnement de base de la résidence ainsi qu’à rémunérer ses 11 employés qui y travaillent jour et nuit.

Un transfert plutôt que deux

Le CRDITED de Laval maintient sa décision: la ressource fermera, et les personnes seront transférées dans une autre résidence actuellement en construction, à Auteuil, à compter du 1er octobre. Initialement, l’organisme prévoyait les déplacer temporairement dans une maison de vacances adaptée aux personnes polyhandicapées, dans les Hautes-Laurentides, jusqu’à ce que la nouvelle résidence ouvre ses portes.

Le 16 juillet, à la suite d’une rencontre avec le CRDITED de Laval, M. D’Astous a alors décidé de garder ses usagers pour ne pas les déménager deux fois en l’espace de quelques mois. «C’était une demande qui provenait directement des familles et j’ai accepté de prolonger l’ouverture de ma maison», indique-t-il.

Les orientations du Ministère

Le montant alloué à M. D’Astous est ajusté en fonction de l’Instrument de détermination et de classification des services de soutien et d’assistance.Cet outil du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) permet d’établir les montants par personne en fonction des services qu’elle nécessite.

«Notre évaluation est en fonction de cet outil, et on se doit de respecter les orientations ministérielles en lien avec cet instrument de mesure», explique Christine Paradis, agente d’information aux services des communications du CRDITED de Laval.

Le CRDI n’a pas pu préciser si les montants alloués par résident pour la future ressource resteront de 50 000 $ par année.

Rappelons qu’en juin, une dizaine de parents et de personnes de leur entourage, accompagnés de Sylvain D’Astous, avaient assisté au conseil d’administration du CRDITED de Laval pour contester la décision de l’organisme de fermer les portes de Val-des-Bois, et en dernier recours, obtenir une réponse positive concernant la hausse des rétributions annuelles par résident.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page