Connectez-vous à nous
Présentes depuis deux ans au Luxart, rue Saint-Paul, dans le Vieux-Montréal, les oeuvres de Geneviève Gauthier, de son nom d’artiste Vigo, se retrouvent aussi à la Galerie Perreault, dans la ville de Québec, depuis décembre dernier.(Photo: Mario Beauregard) 

Culture

Maintenant deux galeries pour Geneviève «Vigo» Gauthier

Présentes depuis deux ans au Luxart, rue Saint-Paul, dans le Vieux-Montréal, les oeuvres de Geneviève Gauthier, de son nom d’artiste Vigo, se retrouvent aussi à la Galerie Perreault, dans la ville de Québec, depuis décembre dernier.

Commentaires

C’est une série inspirée de la philosophie hindouiste, que l’on représente fréquemment dans l’univers du yoga (fleur de lotus, éléphant, signe de peace) , qui a gagné l’aval des propriétaires québécois de ce lieu situé rue Côte-de-la-montagne.

À Montréal les férus d’art peuvent apprécier l’une de ses premières séries consacrées au monde des cartes et du poker, avec toujours un animal placé bien au centre de la toile. Depuis 2005, Geneviève Gauthier utilise l’acrylique et des techniques mixtes, mariant le collage de paillettes, bijoux et cartes à jouer de luxe à son thème principal.

Orthopédagogue et artiste

Petite, la native de Montréal peignait déjà, installée dans le garage de ses parents, dans le vieux Rosemère. Elle a entamé un parcours scolaire en art, partagé entre le théâtre, la danse, le dessin et la photographie. Elle a tout mis de côté durant la période universitaire, devenant orthopédagogue. Elle travaille dans des écoles de Terrebonne trois jours par semaine.

«J’ai recommencé quand j’ai eu 25 ans, transformant toujours une pièce en atelier, raconte celle qui est installée dans Sainte-Rose avec son conjoint depuis près de trois ans. Peindre, c’est du plaisir, du bonheur. C’est aussi ce que je veux transmettre par mes toiles. J’aime beaucoup le dicton: « Une peinture qui te sourit, c’est bon pour l’âme ».»

Déclencheur

Par une belle journée il y a deux ans, Geneviève Gauthier s’est promenée dans les galeries d’art du Vieux-Montréal. En jasant avec un galeriste du Luxart, elle a fini par lui avouer qu’elle était artiste-peintre et que l’on pouvait voir son travail sur son site Internet, au www.vigo-art.com. L’homme est tombé en amour avec ses hiboux et lui en a commandé 10!

Aujourd’hui, ses oiseaux chanceux cèdent parfois la place à un renard ou une salamandre dans ses oeuvres, mais jamais sans côtoyer une main quelconque de poker.

«Je ne suis pas joueuse, précise-t-elle en riant. Des amis me renseignent sur les différentes appellations et compositions. Je sais que pour certains, faudrait que l’art ait une émotion près de la souffrance. Dans mon art, je cherche le contraire. Quelque chose de plus léger.»

Projets futurs

Parmi ses idoles, Andy Warhol, Gustav Klimt et Corno prennent tout le podium. En plus de développer son style, chacune de ses oeuvres exigeant une quinzaine d’heures, Geneviève Gauthier aime explorer des univers moins familiers, notamment l’abstrait.

Longtemps passionnée par les thèmes floraux qu’elle a négligés ces dernières années, l’artiste lavalloise caresse un projet sur le sujet.

«J’aimerais arriver à ne faire que ça d’ici mes 40 ans!» déclare la femme de 34 ans, un sourire confiant aux lèvres.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page