Connectez-vous à nous

L’UPAC cherche des preuves dans Duvernay

lidl opening times today

Actualités

L’UPAC cherche des preuves dans Duvernay

ENQUÊTE. Dans la matinée du 13 juillet, l’Unité permanente anticorruption (UPAC) a procédé à une perquisition dans une résidence lavalloise en plus de neuf autres lieux d’affaires et résidentiels de Terrebonne, dont l’hôtel de ville.

Commentaires

«Il s’agit de récolter des éléments de preuves pour faire avancer une enquête sur l’octroi de contrats publics, d’affirmer Anne-Frédérick Laurence, porte-parole de l’UPAC. La perquisition sur le territoire de Laval est reliée à ce qui se passe du côté de Terrebonne.»

Une centaine de policiers participent à l’opération se déroulant dans cinq lieux d’affaires et cinq résidences. Aucune arrestation n’est prévue.

En novembre 2013, le journal Trait d’Union avait révélé qu’en poste depuis 1997, le maire de Terrebonne Jean-Marc Robitaille avait également séjourné sur le bateau de l’entrepreneur controversé Tony Accurso, tout comme l’ex-maire de Mascouche, Richard Marcotte.

«L’information a tout d’abord été suggérée par des écoutes téléphoniques révélées (…) à la Commission Charbonneau», écrit Baptiste Zapirain.

Jean-Marc Robitaille avait d’abord nié la chose avant que les enregistrements soient rendus publics et qu’il avoue avoir séjourné à deux reprises, gratuitement, sur le désormais célèbre bateau Touch.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page