Connectez-vous à nous

Louise Lortie fait le saut en politique municipale

lidl opening times today

Actualités

Louise Lortie fait le saut en politique municipale

Après avoir présidé ces 12 dernières années aux destinées de la Commission scolaire de Laval (CSDL), Louise Lortie rejoint les rangs du cabinet de l’opposition officielle à titre de conseillère spéciale.

Elle est entrée officiellement en poste ce mercredi 1er avril.

Pour le chef de Parti Laval – Équipe Michel Trottier, il s’agit d’une acquisition de taille.

«Mme Lortie possède une connaissance remarquable du territoire lavallois, explique-t-il. Son expérience et son expertise seront des atouts pour notre équipe et pour la population lavalloise.»

M. Trottier en veut pour preuve, entre autres, sa participation au sein du Comité de pilotage de la Politique régionale de développement social de Laval de 2016 à 2020 et du Conseil régional de la culture de Laval de 2018 à 2020.

Responsabilités

Celle qui – jusqu’à l’adoption de la Loi 40 le 8 février – occupait la vice-présidence de la Fédération des commissions scolaires du Québec se voit confier la responsabilité des suivis de dossiers citoyens au cabinet de l’opposition. Louise Lortie sera également appelée à contribuer aux orientations politiques liées à divers enjeux municipaux, précise-t-on.

Évidemment que dans la foulée de la conversion des commissions scolaires en centres de services, l’ex-présidente de la CSDL veillera au grain, souligne le chef de Parti Laval en évoquant les échanges de terrains et ententes de service à venir avec la Municipalité.

Atomes crochus

Directeur d’école à la retraite, Michel Trottier avait appuyé sans réserve Mme Lortie lors de son intervention à la séance du conseil municipal du mois de décembre dernier.

Après qu’elle eut sollicité l’appui symbolique du maire et des élus pour le maintien de la démocratie scolaire dans le débat entourant le projet de loi 40, le chef de l’opposition avait plaidé sa cause et déposé un avis de motion en ce sens, mais en vain.

Quatre mois plus tard, Michel Trottier reconnaît que l’abolition des commissions scolaires décrétée cet hiver a permis d’accélérer les discussions en cours avec Louise Lortie qu’il souhaitait recruter au sein de sa formation politique.

Présidente sortante de la Commission scolaire de Laval, Louise Lortie lors de son intervention à la séance du conseil municipal du mois de décembre dernier. (Capture d’écran)

Future candidate

On peut déjà affirmer sans se tromper que Louise Lortie briguera les suffrages aux prochaines élections municipales prévues en novembre 2021.

Habitant depuis de nombreuses années dans le district électoral de Fabreville, détenu par son nouveau collègue Claude Larochelle, la nouvelle recrue de Parti Laval pourrait bien se présenter dans le district voisin de Marc-Aurèle-Fortin, que l’opposition officielle représente depuis l’élection partielle remportée par Michel Trottier. En briguant la mairie, le chef de Parti Laval s’en trouvera à libérer le district à la faveur d’un nouveau candidat.

«Après notre victoire contre le candidat vedette [Bruny Surin] de Marc Demers, en novembre dernier, le fait que l’ex-présidente de la Commission scolaire de Laval se joigne à nous lance le message aux Lavallois que le Parti Laval est sérieux et que des gens d’intérêt et de qualité s’y intéressent et s’y impliquent, termine M. Trottier. C’est un autre pas vers une élection gagnante pour nous en 2021.»

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page