Connectez-vous à nous

L’OSL et Nicole Lizée en toute «Liberté»

lidl opening times today

Culture

L’OSL et Nicole Lizée en toute «Liberté»

Pour son dernier grand concert de la saison, le mercredi 24 avril, l’Orchestre symphonique de Laval (OSL) a commandé une œuvre musicale et multimédia à la compositrice montréalaise Nicole Lizée afin de marquer le 30e eanniversaire de la chute du «mur de la honte», à Berlin.

«J’ai visionné beaucoup d’images d’époque pour bien transmettre ce que ces gens, les Berlinois, ont vécu et comment nous avons perçu cet événement d’ici, raconte Nicole Lizée qui avait 16 ans le 9 novembre 1989. Ce n’est pas un documentaire, mais j’ai voulu bien traduire l’émotion, notamment les cris de joie des gens.»

«Alors qu’on parle d’ériger des murs encore aujourd’hui, de parler de cet événement [chute du mur de Berlin] et son impact terrible sur les gens prend tellement de sens.»

– Nicole Lizée, compositrice

La pièce de 12 minutes, MauerFall Lieder, se décline en quatre mouvements successifs sans division claire cependant, chaque segment se fondant au suivant, à l’image d’une course en continu.

«Il y a des clins d’œil à la musique électronique de ces années-là, continue la compositrice influencée par les premières vidéos de MTV et dont les œuvres ont été jouées dans des salles aussi prestigieuses que le Carnegie Hall (New York), Royal Albert Hall (Londres) et la Cité de la Musique (Paris). J’ai été touchée et transportée durant cette création en raison de l’importance qu’a eu cet événement. Le monde entier était rivé à son téléviseur pour regarder ça en direct.»

Autres oeuvres

Demeurant en Allemagne pour la programmation de ce concert intitulé Liberté, maestro Alain Trudel a également prévu la Symphonie Mathis le peintre.

«On sait qu’Hindemith a dû fuir pour sauver sa vie et celle de sa famille en raison de relations compliquées avec le pouvoir nazi, relatait le chef de l’OSL durant le lancement de la saison 2018-2019. Cela fait trois ans que je désire faire entendre une de ses œuvres au public lavallois.»

En clôture de saison, le choix du public de cette année, la Symphonie no. 3 en mi bémol majeur, op. 55, (héroïque), de Beethoven, terminera avec faste et puissance la soirée.

Littérature

Pour l’occasion, notons que l’Orchestre a également invité la Société littéraire de Laval (SLL) à créer une exposition présentée au foyer de la salle André-Mathieu et qui soulignera les actions du P.E.N. international. Voué à la liberté d’expression, cet organisme milite pour la libération des écrivains et journalistes emprisonnés pour délit d’opinion.

L’Orchestre symphonique de Laval, dirigé par maestro Alain Trudel, présente le concert «Liberté», le mercredi 24 avril, à 19h30, à la salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page