Connectez-vous à nous

COVID-19

L’opération balayage de la chaussée suspendue

N’en déplaise au chef du conseil d’Action Laval, Michel Poissant, les camions mécaniques de rue resteront remisés dans les garages de la Municipalité jusqu’à nouvel ordre.

«Avec les consignes actuelles du gouvernement du Québec et pour protéger nos employés, nous devons réduire nos activités d’entretien printanier», déclare le maire Marc Demers dans une vidéo mise en ligne hier soir.

Seules «les activités considérées comme essentielles» sont maintenues pour le moment.

Concernant le balayage de la chaussée, on confirme au Service des communications de la Ville que «cette opération n’est pour l’instant pas incluse dans le volet prioritaire».

Dans un communiqué publié dimanche et coiffé du titre «Il est temps de passer le balai de rue, M. Demers», le leader de la seconde opposition soulignait qu’en ces temps de crise sanitaire «les autorités encouragent les citoyens à demeurer actifs en prenant des marches tout en respectant les consignes de distanciation sociale».

«Les citoyens ont besoin d’aller se dégourdir les jambes. C’est bon pour leur moral», poursuit M. Poissant tout en faisant valoir que «des rues bien nettoyées feraient entre autres le bonheur des parents marchant avec une poussette ou avec de jeunes enfants à vélo à leurs côtés».

Services essentiels

L’entretien du réseau d’égout et d’aqueduc, du réseau routier, notamment le colmatage des nids-de-poule, la collecte des ordures, des matières recyclables et compostables de même l’élagage d’arbres qui pourraient compromettre la sécurité publique sont maintenus, assure le maire Demers qui salue au passage «le travail exceptionnel» des employés municipaux en cette période de grands bouleversements.

Par voie de communiqué, le conseiller municipal de Sainte-Dorothée chargé des dossiers de travaux publics au comité exécutif, Ray Khalil, renchérit: «Dans le contexte particulier de la pandémie, nous concentrons actuellement nos efforts sur les activités essentielles et prioritaires, tout en poursuivant la planification de l’entretien printanier. Ce faisant, nous nous assurons de ne pas compromettre notre capacité à répondre à des situations nécessitant une attention immédiate, notamment en cas d’éventuelles inondations.»

Abris d’auto

Par ailleurs, pour accommoder les citoyens et considérant la fermeture des entreprises offrant les services de désinstallation et d’entreposage d’abris d’auto, la Municipalité repousse la date limite du 30 avril au dimanche 17 mai pour le retrait de ces abris temporaires.

Bulletin municipal

Également, l’administration Demers annonce qu’elle suspend l’impression et la distribution papier du bulletin municipal Vivre à Laval.
Les deux prochaines parutions du magazine seront donc disponibles uniquement en format numérique sur le site Internet vivrealaval.laval.ca. L’édition Printemps 2020 est actuellement en ligne.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page