Connectez-vous à nous

L’OMH revoit à la baisse la hauteur d’un immeuble de logements sociaux

Actualités

L’OMH revoit à la baisse la hauteur d’un immeuble de logements sociaux

VAL-MARTIN. L’Office municipal d’habitation (OMH) de Laval a révisé à la baisse le nombre de logements et la hauteur du projet de logements sociaux prévu sur le site de l’ancienne école primaire Notre-Dame-Du-Rosaire, dans le secteur Val-Martin.

Commentaires

On se rappellera que l’immeuble ainsi projeté ne faisait pas l’unanimité dans la communauté avoisinant le terrain retenu, situé à l’angle sud-est de la rue Saint-Louis et du boulevard Pie-X, à Chomedey.

Une pétition avait été déposée, cet hiver, au conseil municipal, où une centaine de citoyens s’y opposaient, questionnant notamment le gabarit de quatre étages.

Réduit à 3 étages… et de 25 logements!

Conseiller municipal et président de la Commission sur le logement social, Nicholas Borne a annoncé, au début du mois, que le projet était scindé en deux immeubles. Un de trois étages et l’autre de trois étages et demi, avec logements en sous-sol.

Considérant que le projet initial prévoyait un bâtiment de quatre étages, muni d’un garage sous-terrain, la hauteur des immeubles s’en trouvera réduite d’un étage.

Directeur général de l’Office d’habitation municipal d’habitation de Laval, André Dénommée explique que les administrateurs de l’organisme qu’il dirige tout comme les autorités municipales ont été sensibles aux revendications du milieu quand est venu le moment de reconsidérer le projet.

Incidemment, la refonte de celui-ci s’est imposée en raison d’une contrainte financière qui augmentait la participation financière de la Ville de 813 000 $, explique M. Denommée en entrevue au Courrier Laval.

On ne parle plus de 67 logements sociaux, mais bien de 42. Une baisse de près de 40 % des unités initialement prévues.

3,3 M$ de moins

Le nouveau montage financier s’établit désormais à 8 M$, soit 3,3 M$ de moins que les 11,3 M$ annoncés il y a quelques mois.

Ce montant comprend les coûts liés à la démolition de l’école désaffectée et la décontamination du terrain.

Si tout va bien, les appels d’offres auprès des firmes d’architectes pour les plans et devis du bâtiment devraient être lancés d’ici l’hiver, termine le patron de l’OMH de Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page