Connectez-vous à nous

L’hôtel de ville sera doté d’une place publique

Actualités

L’hôtel de ville sera doté d’une place publique

PRIMEUR. Pour son 50e anniversaire, la Ville transformera son parterre en une grande place publique au cœur de laquelle jaillira une fontaine, rappelant le caractère insulaire de Laval.

Commentaires

Voilà le projet qui a soulevé l’ire de l’opposition officielle, le 24 mars au matin, alors que le conseiller Michel Trottier le torpillait avant même que l’administration n’en dévoile publiquement les détails.

Dans un communiqué jusque-là sous embargo, dont le Courrier Laval a obtenu copie, le maire Marc Demers décrit cette opération revitalisation comme «un legs transmis aux générations futures à l’occasion du cinquantième anniversaire de Laval».

Il ajoute:«Les Lavallois nous ont dit vouloir davantage de places publiques et de lieux d’animation, c’est ce que nous leur offrirons aux abords de l’hôtel de ville.»

Symbolique

Cette cure de rajeunissement que subira l’édifice du 1, place du Souvenir permettra aux Lavallois de «redécouvrir leur hôtel de ville, se l’approprier et l’habiter», soutient Marc Demers, qui voit en cette métamorphose la cristallisation d’une nouvelle ère, à Laval.

Pour la nouvelle administration municipale, cette «nouvelle image rompt avec le passé récent» et «symbolise l’ouverture, l’accessibilité et la proximité» qu’elle souhaite établir avec la population. Par ce geste, on souhaite raviver un «sentiment d’appartenance et de fierté lavalloise» au sein de la population de la troisième ville en importance au Québec.

L’aménagement des lieux se prêtera à diverses activités publiques comme des événements populaires ou des cérémonies protocolaires, précise-t-on.

Mise en valeur

Estimé à 1,4 M$, ce projet prévoit, entre autres, un éclairage distinctif, question de mettre en relief la valeur architecturale de l’immeuble au design avant-gardiste au moment de sa conception, rappelle le maire.

Construit au milieu des années 60, l’ancien Centre civique de Chomedey est encore cité en exemple comme un symbole de l’architecture moderne, estime-t-il.

Ce bâtiment porte, en effet, la signature d’Affleck, Desbarats, Dimakopoulos, Lebensold, Michaud et Sise, une firme de réputation internationale qui, à l’époque, avait également contribué à la réalisation de la place Ville-Marie, et créé, entre autres, le design de la place Bonaventure et de la Place des Arts.

Par ailleurs, il est prévu de projeter une œuvre d’art numérique sur le mur du bloc ouest de l’hôtel de ville, longeant le boulevard Chomedey.

Stèles

À travers le mobilier urbain se dresseront six stèles commémoratives pour identifier les partenaires corporatifs liés aux célébrations du cinquantenaire.

Cette nouvelle place publique servira, du coup, de levier pour l’obtention de nouvelles contributions privées, dont l’objectif de financement excède le demi-million de dollars.

Depuis janvier, la firme d’architectes Lemay+DAA planche à un plan d’aménagement paysager, d’éclairage architectural et utilitaire et de mobilier urbain.

Elle avait obtenu le mandat professionnel à la suite d’un appel d’offres public remporté au montant de 164 584 $, avant taxes.

Normalement, les plans et devis finaux devraient être déposés au comité exécutif vers la mi-avril, ce qui paverait la voie au lancement de l’appel d’offres tôt en mai.

Selon l’échéancier prévu, les travaux de construction débuteraient dès la mi-juin.

«Ce lieu doit devenir un lieu d’échange et de rassemblement pour les Lavallois», termine le maire Demers, qui prévoit l’inauguration des nouveaux aménagements à l’automne.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page