Connectez-vous à nous

L’exceptionnel Stéphane Tétreault et son violoncelle avec l’OSL

Culture

L’exceptionnel Stéphane Tétreault et son violoncelle avec l’OSL

MUSIQUE CLASSIQUE. Phénomène mondial du violoncelle, Stéphane Tétreault interprétera pour la première fois le plus célèbre concerto créé pour cet instrument, l’Opus 85 d’Edward Edgar, ce mercredi 7 mai, avec les musiciens de l’Orchestre symphonique de Laval (OSL).

Commentaires

Maestro Alain Trudel dirigera le concert et l’oeuvre dont l’interprétation de Jacqueline du Pré, la musicienne britannique bien connue autant pour son talent que sa triste fin, étant atteinte de sclérose en plaques, a marqué l’histoire et des générations de violoncellistes.

«C’est une oeuvre où Elgar raconte une rupture amoureuse dévastatrice, mentionne le directeur artistique et chef de l’OSL. Il y parle d’une grande passion transformée en pente ardue à remonter. Ce sera un soir de découverte, car Stéphane Tétreault ne l’a jamais joué et je ne l’ai jamais dirigé.»

Maturité nécessaire

C’est à l’aide du violoncelle Stradivarius «Countess of Stainlein, Ex-Paganini» de 1707, prêté Jacqueline Desmarais, que Stéphane Tétreault s’attaquera enfin à ce concerto majeur.

«J’écoute l’interprétation de Jacqueline du Pré depuis l’âge de neuf ans, confie le musicien de 20 ans. L’oeuvre a une grande gamme d’émotions et le deuxième mouvement est vertigineux. On me l’a souvent demandé, mais je répondais toujours: pas tout de suite. Je le ferais quand j’aurais quelque chose à dire. Puis j’ai mûri une interprétation dans ma tête et je suis prêt. J’ai quelque chose à dire.»

Le choix

Pour que Stéphane Tétreault accepte de jouer du violoncelle, sa professeure de musique de l’école FACE, à Montréal, en a marchandé la pratique contre un cadeau remis à la fin de l’année.

«Moi qui adore le chant autant lyrique que pop, le violoncelle est l’instrument qui se rapproche le plus de la voix humaine, souligne-t-il. On peut aller chercher beaucoup de couleurs, de la note la plus grave à l’aigue.»

De retour d’une tournée au Mexique, le jeune prodige entre actuellement en résidence avec l’Orchestre Métropolitain. En cours d’année, il s’envolera souventes fois pour la France, où il se produira à Paris et en Alsace, en plus de nombreux concerts prévus à travers le Québec et le Canada. Sinon, il poursuit toujours une maîtrise à l’Université de Montréal.

Holst et Walton

Alors que sa nouvelle saison sera annoncée en après-midi, en plus d’une nouvelle que l’on promet importante, l’OSL offrira deux autres pièces de résistance lors de ce concert spécial, soit la Suite St-Paul, de Gustav Holst, et la Symphonie no. 1 en si bémol majeur, de William Walton.

L’Orchestre symphonique de Laval présente le concert «Romantique! Walton, Elgar et Stéphane Tétreault», sous la direction d’Alain Trudel, le mercredi 7 mai, à 20h, à la Salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Soliste invité: Stéphane Tétreault. Information: 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page