Connectez-vous à nous

L’Établissement Leclerc devient un pénitencier provincial

Actualités

L’Établissement Leclerc devient un pénitencier provincial

Fermé en septembre 2013, l’Établissement Leclerc est remis en service alors qu’il joint le réseau carcéral québécois.

Commentaires

Il deviendra l’Établissement de détention Leclerc de Laval le 1er avril, a annoncé le ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, par voie de communiqué, le 28 février.

«Alors que le Québec est aux prises avec un sérieux problème de surpopulation carcérale, l’Établissement Leclerc constituait une occasion à saisir pour le gouvernement du Québec afin de diminuer la pression sur le réseau correctionnel québécois et d’offrir des programmes et des services adaptés à la clientèle», fait valoir le ministre.

Location de 10 ans

L’Établissement a été loué pour une période de 10 ans, une entente avec le Service correctionnel du Canada assortie d’une option de renouvellement de 5 ans. On n’écarte également pas la possibilité d’acheter l’Établissement de la montée Saint-François, qui sera opérable de façon progressive à partir de l’automne.

Le gouvernement provincial injectera aussi une somme de 21 M$ dans des travaux d’aménagement, incluant notamment la formation du personnel et la mise en place des services à offrir aux personnes incarcérées. En chiffres, cette intégration aux Services correctionnels du Québec se traduit par l’emploi de 400 personnes et un ajout de 775 places dans le réseau provincial.

«Ce projet aura des retombées économiques intéressantes, en particulier pour la région de Laval. Ce nouvel établissement vient compléter le développement de notre réseau correctionnel après l’annonce, par notre gouvernement, de la construction d’un établissement à Amos, à Sept-Îles, à Sorel-Tracy ainsi que le maintien d’un quartier cellulaire à Saguenay», a conclu le ministre Bergeron.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page