Connectez-vous à nous

L’escadron 660 des Mille-Îles célèbre son 50e anniversaire

Sports

L’escadron 660 des Mille-Îles célèbre son 50e anniversaire

Les préparatifs pour souligner le 50e anniversaire de fondation de l’escadron 660 des Mille-Îles vont bon train.

Commentaires

Le cinquantenaire sera sûrement sur toutes les lèvres des invités et participants lors du cérémonial prévu le 16 juin prochain. Habituellement regroupés à l’aréna du boulevard Arthur-Sauvé, les cadets devront toutefois se pointer dans un autre aréna de la ville puisque la surface glacée sera maintenue durant l’été à Laval-Ouest. «Nous attendons une confirmation pour l’aréna Cartier», nous dit le capitaine Carole Gignac, commandant de l’escadron.

Pour la circonstance, l’organisme jeunesse lance une invitation aux anciens membres à venir assister à la cérémonie qui sera agrémentée par une parade incluant deux autres escadrons de Laval, soit le 709 Vimont-Auteuil et le 710 Ste-Rose, des rejetons de l’escadron 660. «Il y aura également une présentation spéciale pour marquer nos 50 ans. Évidemment, les spectateurs auront aussi droit aux activités habituelles comme la remise de trophées aux cadets, la démonstration de musique et la marche militaire de précision», de dire Mme Gignac.

Banquet

Un deuxième événement viendra souligner le cinquantième anniversaire de l’organisme, soit un banquet prévu à la fin du mois de novembre.

«En plus du cérémonial et du banquet, il y aura un invité spécial à chaque parade du commandant qui se déroule une fois par mois», ajoute Mme Gignac.

Outre la recherche d’anciens membres, une équipe de bénévoles s’affaire aussi à réaliser un cahier-souvenir sur l’escadron 660 des Mille-Îles, un document où l’on retrouvera des photos anciennes.

Bref historique

L’escadron 660 des Mille-Îles a vu le jour le 27 novembre 1957. Les premières activités se déroulaient à l’école Villemaire, située à Ste-Rose. Deux ans seulement après sa fondation, il accueillait déjà 200 cadets. En 1960, il raflait un premier honneur, le trophée de l’Officier Général Commandant. L’année 1972 a aussi été un tournant dans son histoire puisque pour la première fois, les filles étaient admises dans l’escadron.

Après l’école Villemaire, mentionnons que l’escadron a logé aux écoles Curé-Antoine-Labelle, St-Martin, Poly-Jeunesse pour finalement trouver un nouveau toit en 2005, le Centre Accès de Laval-Ouest.

Photo digitale escadron

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page