Connectez-vous à nous

Les ventes de condos en hausse de 22 %

Actualités

Les ventes de condos en hausse de 22 %

IMMOBILIER. En 2017, le segment de la copropriété a vu le nombre de ses transactions bondir de 22 % en sol lavallois.

Commentaires

Selon la base de données provinciale Centris® des courtiers immobiliers, 1123 condos ont trouvé preneur l’an dernier comparativement à 920 l’année précédente.

Les ventes de condominium ont également affiché de fortes hausses sur la Rive-Nord (22 %) et sur l’île de Montréal (18 %).
À l’échelle de la grande région métropolitaine, c’est près de 14 500 condos qui ont changé de mains en 2017, soit une augmentation de l’ordre de 17 % par rapport à 2016.

«Le nombre de mois d’inventaire de copropriétés est en constante diminution depuis deux ans et cela se reflète de plus en plus par des pressions à la hausse sur les prix, observe le président du conseil d’administration de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), Mathieu Cousineau. Plusieurs secteurs affichent même des conditions du marché à l’avantage des vendeurs dans ce segment.»

À Laval, le prix médian a crû de 3 %, alors que la moitié des unités de condo ont été vendues à plus de 222 700 $.

Maisons unifamiliales

Du côté de la maison unifamiliale, les 3043 ventes enregistrées l’an dernier sur le territoire de l’île Jésus représentent une faible hausse de 2 %. Toutefois, le prix médian a augmenté de 6 % pour s’établir à 318 250 $.

Une situation comparable à celle observée à la grandeur de la région métropolitaine, où les quelque 25 600 ventes conclues en 2017 se sont traduites par une augmentation de 3 % du nombre de transactions, alors que le prix médian de 310 000 $ était en hausse de 7 %.

Selon la base de données provinciale Centris® des courtiers immobiliers, 1123 condos ont trouvé preneur l’an dernier comparativement à 920 l’année précédente.

Les ventes de condominium ont également affiché de fortes hausses sur la Rive-Nord (22 %) et sur l’île de Montréal (18 %).
À l’échelle de la grande région métropolitaine, c’est près de 14 500 condos qui ont changé de mains en 2017, soit une augmentation de l’ordre de 17 % par rapport à 2016.

«Le nombre de mois d’inventaire de copropriétés est en constante diminution depuis deux ans et cela se reflète de plus en plus par des pressions à la hausse sur les prix, observe le président du conseil d’administration de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), Mathieu Cousineau. Plusieurs secteurs affichent même des conditions du marché à l’avantage des vendeurs dans ce segment.»

À Laval, le prix médian a crû de 3 %, alors que la moitié des unités de condo ont été vendues à plus de 222 700 $.

Maisons unifamiliales

Du côté de la maison unifamiliale, les 3043 ventes enregistrées l’an dernier sur le territoire de l’île Jésus représentent une faible hausse de 2 %. Toutefois, le prix médian a augmenté de 6 % pour s’établir à 318 250 $.

Une situation comparable à celle observée à la grandeur de la région métropolitaine, où les quelque 25 600 ventes conclues en 2017 se sont traduites par une augmentation de 3 % du nombre de transactions, alors que le prix médian de 310 000 $ était en hausse de 7 %.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page