Connectez-vous à nous

Les troupes lavalloises au 3e tour à «Danser pour gagner»

Culture

Les troupes lavalloises au 3e tour à «Danser pour gagner»

PERFORMANCE. Les équipes C4 et The Fellaz, de l’école de danse Rebelles et Vagabonds fondée en 2008 dans Chomedey, ont évité l’élimination lors des deux premières semaines du concours télévisé Danser pour gagner.

Commentaires

«Nos deux groupes n’ont pas eu à se rendre au duel, chacun ayant été sauvé par les juges, de mentionner Éric Martel, directeur et fondateur de Rebelles et Vagabonds qui fêtera son 10e anniversaire cet été. Maintenant, on entre dans la période où le vote du public prendra toute son importance.»

Éric Martel attribue le succès de ses équipes à la discipline des danseurs et la qualité de leur formation.

«Notre école mise beaucoup sur la compétition qui faut partie de la culture même de la danse urbaine, souligne-t-il. Nos jeunes apprennent l’essence de chaque style. Championnes canadiennes, les filles du C4 explosent beaucoup en nuances très contrôlées, avec un talent certain pour animer la foule. Les gars de The Fellaz, ce sont nos clowns. Ils sont très bruyants, expressifs et explosifs. Ils s’amusent beaucoup avec le public.»

Produite par Julie Snyder, l’émission Danser pour gagner est diffusée chaque mercredi sur la chaîne Noovo, anciennement V, depuis le 24 janvier. Elle est animée par Olivier Dion et Julie Ringuette. Parmi les juges, on retrouve le comédien et metteur en scène Denis Bouchard, l’auteure-compositrice-interprète Laurence Nerbonne et la danseuse Kim Gingras.

Notons que la population lavalloise a jusqu’au mardi 6 février, à 19h, pour voter en faveur de leurs favoris locaux.

Les garçons de The Fellaz comptent tout donner d
Les garçons de The Fellaz comptent tout donner d’ici la fin.  ©Photo – Photo gracieuseté

«Nos deux groupes n’ont pas eu à se rendre au duel, chacun ayant été sauvé par les juges, de mentionner Éric Martel, directeur et fondateur de Rebelles et Vagabonds qui fêtera son 10e anniversaire cet été. Maintenant, on entre dans la période où le vote du public prendra toute son importance.»

Éric Martel attribue le succès de ses équipes à la discipline des danseurs et la qualité de leur formation.

«Notre école mise beaucoup sur la compétition qui faut partie de la culture même de la danse urbaine, souligne-t-il. Nos jeunes apprennent l’essence de chaque style. Championnes canadiennes, les filles du C4 explosent beaucoup en nuances très contrôlées, avec un talent certain pour animer la foule. Les gars de The Fellaz, ce sont nos clowns. Ils sont très bruyants, expressifs et explosifs. Ils s’amusent beaucoup avec le public.»

Produite par Julie Snyder, l’émission Danser pour gagner est diffusée chaque mercredi sur la chaîne Noovo, anciennement V, depuis le 24 janvier. Elle est animée par Olivier Dion et Julie Ringuette. Parmi les juges, on retrouve le comédien et metteur en scène Denis Bouchard, l’auteure-compositrice-interprète Laurence Nerbonne et la danseuse Kim Gingras.

Notons que la population lavalloise a jusqu’au mardi 6 février, à 19h, pour voter en faveur de leurs favoris locaux.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page