Connectez-vous à nous
(Photo gracieuseté)

Santé

Les professionnels de la santé et des services sociaux manifestent dans les rues lavalloises

Plus de 750 délégués syndicaux de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) ont manifesté, le jeudi 18 novembre, dans les rues de Laval pour faire part de leur mécontentement en lien avec les négociations de leur convention collective.

Des contingents de manifestants ont débuté leur trajet à l’hôtel Sheraton, situé au 2440, autoroute des Laurentides. D’autres étaient plutôt au centre des congrès Le Palace qui se trouve au 1717, boulevard le Corbusier.

Les deux groupes se sont ensuite rejoints sur le viaduc du boulevard le Carrefour, au-dessus de l’autoroute des Laurentides, pour y allumer des fumigènes et des feux de détresse.

«Nos 60 000 membres ont l’impression d’être invisibles aux yeux de Sonia LeBel [présidente du Conseil du trésor], a affirmé Robert Comeau, président par intérim de l’APTS. Si elle veut nous rencontrer et régler une fois pour toutes la négociation de notre convention collective, elle sait où nous trouver.»

(Photo gracieuseté)

Les négociations de cette convention collective perdurent depuis le mois de mars 2018. La partie syndicale se dit «exaspérée par le peu d’empressement du gouvernement à donner des mandats à l’équipe de négociation patronale pour enfin dénouer l’impasse à la table de négociation.»

«Au printemps 2020, le gouvernement affirmait qu’il avait bon espoir d’en arriver rapidement à une entente négociée pour le renouvellement de notre convention collective. Plus d’un an et demi plus tard, notre négociation traîne en longueur. Le gouvernement n’aura que lui-même à blâmer si les problèmes d’attraction et de rétention de la main-d’œuvre continuent de s’aggraver», a complété M. Comeau.

Rappelons que l’APTS représente 60 000 membres dans l’ensemble de la province, dont 2900 à Laval.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page