Connectez-vous à nous

Les Prédateurs évitent le balayage face à Saint-Georges

Hockey

Les Prédateurs évitent le balayage face à Saint-Georges

HOCKEY. Les Prédateurs ont évité l’humiliation en remportant le dernier des six matchs de la série les opposant au Cool FM 103,5 de Saint-Georges par le pointage de 6 à 3 dans une rencontre tumultueuse, le 11 janvier, au Colisée de Laval.

Commentaires

En lever de rideau, une bagarre générale a éclaté durant la séance de réchauffement. Lucien Paquette, qui a pris la place de Serge Forcier derrière le banc des Lavallois, risque d’écoper d’une suspension comme de nombreux joueurs des deux équipes. Notons que Forcier n’a pu être à la partie en raison de la maladie.

«Nos joueurs n’ont pas accepté que leur coéquipier et capitaine Jean-François Laplante se fasse agresser sur le banc des pénalités lors du dernier affrontement à Saint-Georges. Ils ont décidé de répliquer. C’est certain qu’il y aura des suspensions», souligne Lucien Paquette, lors d’une entrevue téléphonique au lendemain des événements.

Tour du chapeau de Doyle

Chris Doyle a inscrit ses 18e, 19 e et 20e buts de la campagne, permettant aux Prédateurs de doubler Saint-Georges. Du même coup, ils ont ajouté deux points au classement de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), mettant fin à une séquence de quatre revers depuis le congé des Fêtes.

Indiscipline

La troupe de Paquette avait pris les devants 3 à 0. Toutefois, l’indiscipline a failli jouer un vilain tour aux locaux qui ont vu les visiteurs créer l’égalité 3 à 3 à mi-chemin au troisième vingt. Saint-Georges a compté ses buts en supériorités numériques par l’entremise de Mikaël Bédard, David Poulin et Alexandre Touchette.

«Je n’ai pas eu peur d’échapper ce match, car nous l’avons contrôlé. Nous les avons ébranlés dès la période de réchauffement avec la bagarre générale. Je savais qu’il nous restait assez de temps pour renverser la vapeur», précise Paquette.

Outre Doyle, le meilleur marqueur de la ligue, Pierre-Luc O’Brien, a amassé trois points. Il a d’ailleurs ouvert le pointage au premier tiers. O’Brien trône au sommet des compteurs de la LNAH avec 55 points, dont 43 passes.

Juraj Kolnik (un but et trois passes) et Mathieu Leduc ont complété les autres filets des Lavallois.

Du côté pugilistique, Clint Butler, l’ancien porte-couleurs du Mission de Joliette et des Dragons de Verdun, a jeté les gants contre Yannick Dallaire en période médiane. Il a disputé un premier match avec les Prédateurs. Quatre autres combats ont éclaté en troisième période. Chris Cloutier, Frédérick Côté, Philippe Pépin et David Starenky ont été actifs dans le camp lavallois.

Mathieu Corbeil a reçu 32 tirs, tandis que l’ancien gardien de but des Prédateurs, Francis Gourdeau a repoussé 25 des 31 lancers des Lavallois.

Une pause

Les Prédateurs bénéficieront d’un long congé. Ils reprendront le collier le vendredi 23 janvier contre le Blizzard Cloutier Nord-Sud de Trois-Rivières, dès 20h, au Colisée de Laval. Ils compléteront un programme double à Trois-Rivières, le dimanche 25 janvier.

Retour de Rullier

Cette partie contre Saint-Georges marquait le retour au jeu de Joe Rullier. Ce dernier a raté plusieurs parties. «Joe était en période de réflexion. Il n’était pas vraiment disponible en raison de son travail. Nous sommes très heureux qu’il soit de retour. Il a connu un fort match», admet le directeur général des Prédateurs, Lucien Paquette. David Starenky a aussi disputé une première joute dans l’uniforme des Prédateurs contre ses anciens coéquipiers de Saint-Georges.

Défaite à Jonquière

Les Prédateurs de Laval ont été incapables de tirer profit des 10 jeux de puissance en pliant l’échine 4 à 2 contre les Marquis de Jonquière, au Palais des Sports de Saguenay, le 9 janvier.

Jérémie Malouin, Yannick Riendeau, en infériorité numérique, et Michael Novosad ont déjoué le gardien Mathieu Corbeil pour permettre aux Jonquiérois de prendre une avance de 3 à 0 après 40 minutes de jeu.

Juraj Kolnik (15e) et Nicolas D’Aoust (6e) ont secoué les cordages au dernier tiers, privant d’un jeu blanc le gardien des Marquis, Pier-Olivier Pelletier.

Riendeau a cloué le cercueil des Lavallois en inscrivant son deuxième filet de la rencontre.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page