Connectez-vous à nous

Les Prédateurs attendent Rivière-du-Loup de pied ferme

lidl opening times today

Hockey

Les Prédateurs attendent Rivière-du-Loup de pied ferme

HOCKEY. Forts de leurs deux dernières victoires contre le Blizzard de Trois-Rivières, en quart de finale de la Ligue nord-américaine de hockey, les Prédateurs de Laval s’amèneront à La Pocatière vendredi avec une bonne dose de confiance dans leurs bagages pour y affronter Rivière-du-Loup.

Commentaires

Les troupiers de l’entraîneur Éric Haley retrouveront une équipe qui montre une fiche parfaite contre eux en 2015-2016. «En saison régulière, nous étions en progression. Le 3L n’a pas encore vu le produit final. Ce sera différent de ce que les joueurs ont vu de nous [durant la campagne]», fait valoir Éric Haley.

Préparation sur et hors glace

En prévision de la première joute, Éric Haley a convié sa formation à une séance vidéo mardi soir. «Nous avions des vidéos de la série entre le 3L et le Cool FM de Saint-Georges, mentionne M. Haley, qui était l’entraîneur de l’équipe beauceronne en début de saison. J’ai aussi reçu un rapport très détaillé sur l’équipe. C’est un gros avantage pour nous», révèle-t-il.

L’entrée en zone adverse et l’appui des défenseurs en attaque du côté de Rivière-du-Loup sont deux aspects que les Prédateurs devront prendre en considération dans cette série demi-finale. «Un bon échec avant et des replis défensifs peuvent leur faire mal», ajoute l’entraîneur, qui a aussi convié ses joueurs à une pratique sur glace hier soir.

La fatigue pas un facteur

Même si leurs adversaires ont terminé leur série précédente en cinq parties, quelques jours avant les Prédateurs, Éric Haley ne croit pas que la fatigue viendra influencer les rencontres à venir. «Je préfère avoir disputé un septième match et l’avoir gagné parce que ç’a un impact sur la confiance. Ça peut faire une différence dans la suite des choses.»

Appui de la foule

Éric Haley a également abordé l’importance des partisans au Colisée de Laval, qu’il espère en grand nombre aux prochains matchs locaux. «C’est le septième joueurs sur la patinoire. À Rivière-du-Loup, il y a un engouement, la région est derrière son équipe et on aimerait que ce soit la même chose pour nous. Nous avons un bon noyau de 1000, 1100 spectateurs et certains nous suivent même sur la route.»

En conclusion, l’entraîneur s’attend à un duel plutôt intéressant entre ces deux clubs. «Nous sommes tous les deux sur une lancés et eux aussi sont affamés», conclut-il.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page