Connectez-vous à nous

Les paiements au comptant en très forte hausse

lidl opening times today

Actualités

Les paiements au comptant en très forte hausse

Au chapitre des dépenses en immobilisations, la moyenne du financement par paiement comptant à Laval est passée de 17,1 % au cours de la période 2013-2015 à 41,7 % en 2016-2018, soit une augmentation de 144 %.

Si l’administration lavalloise se situait sous la moyenne des 18,8 % affichée par les autres grandes villes du Québec en 2013-2015, le paiement comptant de ses immobilisations double pratiquement depuis leur ratio moyen qui s’établissait en 2016-2017 à 23,4 %.

7 fois plus

En chiffres absolus, la Ville avait payé comptant seulement 17,7 M$ de ses dépenses en 2015, à savoir la dernière année financière utilisée par la vérificatrice générale dans son rapport 2016. L’année dernière, ces paiements au comptant ont été 7 fois plus importants pour atteindre un sommet de 122,2 M$, soit 45 % des projets d’immobilisations sur le territoire.

Cela dit, l’administration Demers indique que «certaines réserves financières et fonds réservés ont été créés à des fins spécifiques et ne peuvent être utilisés que pour ces fins.»

C’est notamment le cas de la réserve pour le service de l’eau, la plus importante avec un solde accumulé de 203 M$ au 31 décembre dernier. La taxe prélevée à cet effet demeure toutefois stable depuis plusieurs années, précise-t-on. (S.ST-A.)

À lire également: La Ville se dotera de nouvelles politiques financières

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page