Connectez-vous à nous

Les meilleurs espoirs à l’œuvre à la Place Bell

Hockey

Les meilleurs espoirs à l’œuvre à la Place Bell

La Place Bell était l’hôte ce week-end du tournoi des recrues, où les meilleurs espoirs des Canadiens de Montréal, Sénateurs d’Ottawa et Maple Leafs croisaient le fer dans un tournoi à la ronde.

Le Tricolore a perdu ses deux rencontres face à Ottawa (4-0) et Toronto (4-2).

Invité par l’organisation du Bleu-blanc-rouge, un jeune joueur natif de Laval en a profité pour laisser sa marque.

Lors de la seule partie à laquelle il a pris part, dimanche, Phélix Martineau a eu deux chances de marquer en plus d’être utilisé à toutes les sauces.

Ce dernier s’est dit satisfait de son rendement. «C’est certain que c’est frustrant de perdre quand tu manques des occasions de la sorte. Mais je me dis que si j’ai eu ces chances, c’est que je faisais de bonnes choses.»

Phélix Martineau a contribué dans toutes les facettes du match en bloquant aussi des tirs. (Photo 2M.Media – Vincent Graton)

Phélix est heureux de revenir à la maison, lui qui a signé un contrat avec le Rocket, le 1er juillet, après avoir disputé les quatre dernières saisons avec les Screaming Eagles du Cape Breton dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

«Une opportunité comme ça de pouvoir mettre le chandail des Canadiens, c’est quelque chose dont tu rêves depuis que tu es tout petit.»

Maintenant que le tournoi des recrues est derrière lui, son prochain objectif est d’arriver prêt au camp d’entraînement. «Je veux me tailler un poste avec le Rocket.»

En trois temps

La fin de semaine des espoirs du CH s’est joué en trois temps, a indiqué l’entraîneur-chef du club-école des Canadiens, Joël Bouchard. «On a eu un premier match difficile, un bon début de match lors de la deuxième partie et après l’incident de Jarret Tyszka, on a joué un excellent match.»

L’incident auquelJoël Bouchard fait référence est le double-échec dans le dos qu’a reçu le défenseur espoir de la Sainte-Flanelle, alors qu’il allait récupérer la rondelle dans le coin de sa zone. Sa tête a donné contre la bande avant que Tyszka ne quitte la patinoire sur une civière.

Il s’agissait du deuxième espoir de l’équipe à sortir de la patinoire sur une civière après l’attaquant Jake Evans, vendredi. La bonne nouvelle est que les deux joueurs se portent bien.

Progrès

L’entraîneur-chef a vu une amélioration dans le travail de ses joueurs au courant de la fin de semaine. «Tous les joueurs ont progressé, tout le monde était meilleur après le premier match», a-t-il fait remarquer.

L’objectif était que les joueurs repartent avec un bagage d’expérience. «C’est un camp pour qu’ils progressent et apprennent», a conclu Joël Bouchard.

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page