Connectez-vous à nous

Les libéraux inquiètent Mieux-Naître

Actualités

Les libéraux inquiètent Mieux-Naître

«Pouvez-vous faire preuve d’humanité?» ont demandé les jeunes mères de Laval à Philippe Couillard, le 25 septembre, dans une action orchestrée par le centre en périnatalité Mieux-Naître à Laval (MNL), préoccupé par l’absence d’engagement du gouvernement libéral sur le financement de l’organisme.

Le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) n’était pas présent, mais le message a été envoyé à des membres du parti par la directrice générale de MNL, Lysane Grégoire.

«En ce moment, le scénario que nous craignons le plus est la réélection des libéraux», a témoigné Angèle Trudeau, présidente de MNL.

Les trois autres partis représentés à l’Assemblée nationale se sont engagés à donner des subventions cycliques à l’organisme lavallois.

Pour se faire entendre, deux mères se sont relayées pour rappeler des faits et adresser des questions au chef libéral. «Saviez-vous que les 11 plus grandes villes du Québec ont toutes des services communautaires spécialisés en périnatalité sauf Laval, si elle perd son CRP? a questionné Kellie Piché. M. Couillard, pour nos bébés, comme futurs ou nouveaux parents lavallois, doit-on déménager?»

Partis

Malgré tout, Lysane Grégoire a souligné l’appui de Francine Charbonneau, ministre responsable de la région et député sortante de Mille-îles pour le PLQ, qui a permis plusieurs gains pendant son dernier mandat.

«Ce qui est difficile à comprendre, c’est qu’elle nous a assurées le support de la députation lavalloise, mais ça ne s’est jamais traduit par un soutien monétaire récurrent», a-t-elle mentionné.

La député sortante a été invitée à l’événement mais n’y était pas.

Les candidats de Mille-îles pour le Parti québécois (PQ), Québec solidaire (QS) et la Coalition avenir Québec (CAQ) ont tous exprimé leur soutien à l’organisme communautaire.

«C’est inconcevable que le Parti libéral ne finance pas adéquatement», a lancé Michel Lachance, du PQ.

«Soit que les députés sortants ne croient pas en la mission de Mieux-Naître, soit ils supportent la réforme de [Gaétan] Barrette, soit ils n’ont pas d’audience au conseil des ministres», a renchéri Jean Trudelle, de QS.

«Je crois que de bonnes nouvelles s’en viennent pour vous», a terminé Mauro Barone, de la CAQ.

Survie

Cela fait un an que la Ville de Laval paye pour les locaux de MNL. En raison du budget limité, la plupart des services sont suspendues, à l’exception de quelques activités sporadiques, dont le club de marche et des cafés-causeries.

Céline Villeneuve, mère de deux enfants, a insisté sur l’importance d’un centre en périnatalité. «Après ma première grossesse, ça m’a pris trois mois avant de sortir de chez moi et je me suis dirigée à Mieux-Naître. Je suis déçue de ne pas avoir eu accès aux mêmes services avec mon deuxième enfant, en raison d’un manque de fonds.»

«Faites-nous une promesse qu’on en finisse avec ce dossier», a demandé Lysane Grégoire.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page