Connectez-vous à nous
La FIPEQ-CSQ représente près de 13 000 membres au Québec travaillant dans les centres de la petite enfance (CPE) ou comme responsables en services éducatifs (RSE) en milieu familial régi et subventionné. (Photo gracieuseté)

Éducation

Les intervenantes en petite enfance veulent la grève illimitée

Lors d’un suffrage concernant le déclenchement d’une grève générale illimitée, 91,2% des intervenantes des CPE ont voté en faveur de la grève, indique la Fédération des intervenantes en petite enfance du Québec (FIPEQ-CSQ).

«Depuis le début de cette négociation, le gouvernement impose sa vision plutôt que d’écouter les demandes syndicales en affirmant qu’il connait la réalité du terrain, affirme la présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon, par voie de communiqué. C’est un rappel à l’ordre sans nuance qui est lancé aujourd’hui au gouvernement qu’il doit négocier de bonne foi plutôt que de contourner les syndicats par des manœuvres douteuses.»

«Une chose est claire: si les représentants du Conseil du trésor n’ont pas de nouveaux mandats que leur fameux 2-2-2, soit 6 % d’augmentation sur trois ans, la discussion sera brève», ajoute Mme Grenon dans sa communication aux médias.

La FIPEQ-CSQ invite les parents à être solidaires à la grève illimitée et souligne leur contribution en guise de soutien aux travailleuses.

«Nous agissons aujourd’hui avec vous pour éviter les bris de service de demain», de conclure Valérie Grenon. (P.L.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page