Connectez-vous à nous

Les deux danseurs américains sont morts accidentellement

Faits divers

Les deux danseurs américains sont morts accidentellement

Les deux danseurs américains qui sont tombés dans une carrière de Laval alors qu’ils échappaient à leur chauffeur de taxi sont morts de façon accidentelle, rapporte un quotidien montréalais.

Commentaires

Le rapport d’investigation du coroner, dont le Courrier Laval a obtenu copie, est sans équivoque: il est exclu que quelqu’un ait poussé les Américains Mark Kraynak et Steve Wright, ces deux danseurs retrouvés morts en septembre 2005 dans une carrière de Vimont.

Le 21 août 2005, alors qu’ils étaient en vacances à Montréal, les deux jeunes ont passé une partie de la soirée dans un bar de la rue Crescent, à Montréal, avant de prendre un taxi pour se rendre un bar Red Lite de Laval.

Arrivés près de l’établissement lavallois, Kraynak et Wright sont sortis en courant du taxi, tentant ainsi de ne pas payer la course qui les avait menés de Montréal à Laval. Le chauffeur est alors parti à leur poursuite jusqu’à la falaise de la carrière. Sur la caméra de surveillance qui a capté les événements, on voit ensuite la voiture de taxi quitter les lieux, un peu plus d’une minute plus tard.

Le lendemain matin, la disparition des deux jeunes hommes a été signalée aux autorités policières, et ce n’est que le 1er septembre, à l’aide d’un hélicoptère, que les policiers ont retrouvé les deux corps inanimés des individus, sur une corniche de pierre de la carrière en exploitation.

Mort accidentelle

«Nous concluons notre investigation par une mort accidentelle, car nous n’avons aucune évidence de l’intention d’un tiers, écrit le coroner Michel Ferland. En fuyant le taxi, à tort ou à raison, Mark Kraynak et Steve Wright se sont aventurés dans un environnement inconnu et au surplus la nuit.»

«Peu importe la façon dont ils ont franchi la clôture, un fait incontestable demeure, enchaîne-t-il. Une clôture sert à protéger des lieux contre une intrusion et en interdit l’accès. Or, après avoir traversé la clôture, ils ont continué droit devant eux et une chute fatale s’est produite. Comme ils se suivaient l’un derrière l’autre ou tout simplement l’un à côté de l’autre, ils ont perdu pied de façon presque simultanée.»

Le coroner ajoute que toute autre explication est du registre de la spéculation, car il n’y a pas de preuve pour la supporter.

Rappelons que le chauffeur n’a jamais été retracé par les enquêteurs. En mai 2007, une rumeur voulait qu’un chauffeur de taxi retrouvé pendu chez lui soit celui qui a conduit les deux danseurs à Laval, ce qui n’a jamais été confirmé.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page