Connectez-vous à nous

Les Détestables renouent avec le rire signé Martineau

Communauté

Les Détestables renouent avec le rire signé Martineau

Après avoir monté avec succès Le bal des escargots, de Jean-Claude Martineau, la troupe Les Détestables reprend une autre comédie de l’auteur français avec Tranches de bluff présentée au Théâtre du bout de l’île, dans Saint-François.

Avec un rythme soutenu et humour certain, le dramaturge a imaginé une mère 70 ans incapable de vivre le temps des vacances sans sa famille rassemblée autour d’elle.

«Avec sa voisine, la septuagénaire va monter un stratagème en faisant croire à ses enfants qu’elle est à l’article de la mort, raconte Marianne Duguay, comédienne et directrice de production.  Cela va donner lieu à de nombreux événements imprévus et renversements de situation.»

Comédie familiale

Le frère et la sœur, ainsi que leurs conjoints, auront des échanges sur les questions d’héritage et de succession, alors que leur père, jusque-là inconnu, débarquera dans l’histoire en compagnie de son attaché de presse en raison de sa célébrité.

«Le public peut aller chercher du rire et un bon sujet de discussion dans cette comédie familiale.»

 – Marianne Duguay, comédienne et directrice de production

S’ajouteront deux purs inconnus contribuant aux quiproquos et coups de théâtre de l’action.

«L’auteur aime beaucoup parler des relations entre des adultes et leurs parents, précise Marianne Duguay. Il aborde la compétition possible entre deux enfants et les attentes envers un testament, en plus de savoir comment gérer l’apparition soudaine d’un parent absent depuis toujours. Tout est traité avec humour et légèreté, sans rien de dramatique.»

Rencontre amicale

Alors qu’il traversait l’Atlantique pour des vacances en Gaspésie cet été, Jean-Claude Martineau a rencontré des gens de la troupe lavalloise.

«Ensemble, nous avons regardé une captation de notre pièce précédente produite au printemps, relate Mme Duguay. Il a beaucoup apprécié le travail de notre metteur en scène, Christian Bergeron, qui insiste énormément sur le rythme du jeu. Jean-Claude Martineau a un grand sens de la répartie et arrive à déstabiliser le spectateur par des éléments de surprise et ses personnages colorés. Il demande des nuances dans l’interprétation des comédiens.»

Notons finalement que pour cette nouvelle production, Diane Paiement assiste le metteur en scène pour diriger une distribution composée de Denise Roussel, Nathalie Déry, Steve Jolicoeur, Isabelle Leblond, Jany Bergeron, Lynda Villeneuve. Denis Blanchet, Jonathan Mondion, Philippe-Olivier Dutrisac, Natacha Nepton et Mélissa Indri.

La troupe de théâtre Les Détestables présente la comédie «Tranches de bluff», texte de Jean-Claude Martineau, mise en scène de Christian Bergeron, les 17, 23 et 24 novembre, à 20h, ainsi que les 18 et 25 novembre, à 14h, au Théâtre du bout de l’île (10585, boulevard Lévesque Est). Information: 514 880-1219.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page