Connectez-vous à nous

Les députés sortants priorisent le transport et les familles

Actualités

Les députés sortants priorisent le transport et les familles

Sollicitant chacun un renouvellement de mandat dans leur comté respectif, les six députés sortants proposent deux engagements pour la région.

Sans surprise, le transport collectif et durable est au cœur des priorités du caucus libéral lavallois.

Au Réseau express métropolitain (REM), qui desservira les gares de Sainte-Dorothée et de l’Île Bigras, s’ajoutent le parachèvement de l’autoroute 19, les voies réservées sur les autoroutes 15, 440 et 640 favorisant, entre autres, le covoiturage et les voitures électriques de même que la mise à l’étude du prolongement du métro de Montréal à Chomedey.

«C’est ma cinquième élection et chaque fois j’en parle», a rappelé Guy Ouellette lors d’un point de presse régional, le 13 septembre.

Sauf que cette fois, dit-il, ce projet fait partie du «discours du ministre des Transports».

À défaut de boucler la boucle orange, on prolongerait éventuellement sa branche ouest pour relier la station Côte-Vertu à la circonscription où M. Ouellette a été élu pour la première fois en 2007. En période de pointe matinale, cette nouvelle station permettrait de désengorger la ligne orange dans l’axe Montmorency-Berri-UQAM.

Évoquant l’engagement du chef libéral, Philippe Couillard, d’offrir la gratuité des transports en commun aux étudiants à temps plein et aux aînés, Jean Habel, candidat à sa réélection dans Sainte-Rose, rappelle que ce train de mesures contribuera «à la préservation de notre environnement, notamment en ce qui a trait à la réduction des gaz à effet de serre dont 43 % proviennent du transport».

Familles

La modernisation des services de transport collectif facilitera la qualité de vie des familles, a pour sa part soutenu Jean Rousselle qui tentera de se faire réélire dans Vimont pour une troisième fois.

Incidemment, les candidats libéraux s’entendent pour promouvoir à Laval un programme Municipalité amie des familles à l’image de celui de Municipalité amie des aînés (MADA), affilié à l’Organisation mondiale de la santé.

«C’est un modèle qu’on souhaite faire émerger à Laval», a fait valoir Monique Sauvé, qui fait campagne dans le comté de Fabre. Elle et ses cinq collègues reconnaissent «le leadership communautaire» en matière de «services aux familles» et s’engagent à «travailler avec les partenaires régionaux» pour mener le projet à terme.

«Nous avons une vision très claire pour la région de Laval, de renchérir la ministre régionale et responsable des Aînés, la députée sortante de Mille-Îles, Francine Charbonneau. Nous voulons qu’elle réaffirme son statut de ville où il fait bon vivre pour toutes les familles.»

Quant aux familles issues de l’immigration récemment installées à Laval, elles pourront profiter d’ici les prochaines semaines du programme Interconnexion Laval, a indiqué pour sa part le candidat dans Laval-des-Rapides, Saul Polo.

Ce projet auquel il a œuvré ces deux dernières années, en collégialité avec la Chambre de commerce et d’industrie et Perspective Carrière, vise à faciliter l’intégration des nouveaux arrivants sur le marché de l’emploi.  Le programme sera financé pour les 5 prochaines années à hauteur de 4 M$.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page