Connectez-vous à nous

Les chantiers en ébullition

Actualités

Les chantiers en ébullition

HABITATION. Étonnemment, l’industrie de la construction domiciliaire a connu en juillet son plus intense niveau d’activité de l’année.

Commentaires

Malgré les vacances de la construction, les mises en chantier ont plus que doublé en sol lavallois, où 463 logements sont sortis de terre. Il s’agit d’une hausse de 150 % par rapport aux 187 unités d’habitation observés en juillet 2014.

Locatifs

Les deux tiers de toutes ces nouvelles constructions relèvent du segment locatif, qui a décuplé sa performance d’il y a un an. Les unités locatives ont bondi de 27 à 309.

À l’échelle de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal, elles sont passées du simple au double pour atteindre 1327 nouveaux logements.

Explication

Chef analyste de marché pour la région métropolitaine à la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), David L’Heureux explique le phénomène par «la construction d’unités destinées au marché des résidences pour personnes âgées, notamment sur la Rive-Nord de Montréal».

De fait, les 1069 nouveaux logements locatifs recensés, le mois dernier, à Laval et dans les municipalités de la Rive-Nord représentent plus de 80 % de l’effervescence de cette niche de marché à l’échelle du Grand Montréal, qui regroupe également la métropole, la Rive-Sud et une partie de la municipalité régionale de comté (MRC) de Vaudreuil-Soulanges.

Toujours selon l’expert de la SCHL, avec le vieillissement de la population, la demande pour ces résidences est «appelée à croître fortement au cours des prochaines années».

Bilan régional

Après sept mois d’activité, on observe à Laval une augmentation de 50 % des mises en chantier en comparaison à la même période, l’an dernier.

En chiffres absolus, le parc immobilier s’est accru de 967 logements, dont plus de la moitié sont des logements locatifs.

La vigueur de ce créneau a ainsi largement compensé le repli qu’ont connu depuis le 1er janvier les segments de la maison unifamiliale isolée, les maisons jumelées et en rangée de même que la copropriété.

Au 31 juillet, la RMR accusait pour sa part un recul de 16 % de ses mises en chantier.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page