Connectez-vous à nous
Les cerfs de Virginie se sont retrouvés coincés durant quatre jours sur ce haut-fond de la rivière des Mille Îles, entre Laval et Terrebonne. (Photo gracieuseté)

Actualités

Les cerfs de la rivière des Milles Îles sains et saufs

Le 1er mars, les deux cerfs de Virginie qui étaient coincés sur un haut-fond glacé de la rivière des Mille Îles ont finalement réussi à rejoindre la berge du côté de Terrebonne.

Ces derniers, potentiellement «une mère et son petit», ont été aperçus pour la première fois le 26 février.

Cette découverte a créé l’émoi chez les citoyennes et citoyens qui ont multiplié les démarches pour sauver les cervidés.

«Depuis [le 26 février], plusieurs services d’urgence avaient été avisés: la police de Laval et celle de Terrebonne, le Service de sécurité incendie de Laval et celui de Terrebonne, SOS Braconnage, Sauvetage Animal Rescue et Harmonie Nature», partage Julie Legault, une citoyenne lavalloise qui a été active notamment via les réseaux sociaux.

Toutefois, la faune étant sous juridiction provinciale, il était interdit d’intervenir sans l’autorisation des agents de la faune du Québec.

«Nous étions prêts à y aller gratuitement, mais nous n’avions pas le droit», explique Mario Blais, spécialiste dans la capture et relocalisation d’animaux sauvage chez Harmonie Nature.

Multiples tentatives

Pour rassurer la population, Éric Dussault, directeur des opérations chez Sauvetage Animal Rescue (SAR), avait publié une vidéo dans laquelle il expliquait toutes les instructions dont les agents de la faune lui avaient fait part.

«À la lumière de toutes les informations que j’ai eu, ces chevreuils ne sont pas en danger pour le moment», indiquait-il, le 27 février.

Les agents de la protection de la faune ne sont pas intervenus auprès des cerfs pour les encourager à revenir sur la berge, «puisque les effaroucher aurait pu provoquer un effet de fuite et justement entraîner leur noyade», partage le ministère de la Faune, de la Flore et des Parcs.

Le 28 février, selon un récit d’observation publié sur la page Facebook de SAR, la mère avait tenté à plusieurs reprises d’amener son petit dans l’eau pour rejoindre la terre ferme. Toutefois, la résistance du petit obligeait la mère à rebrousser chemin.

Tout est bien qui finit bien

Finalement, dans la matinée du lundi 1er mars, vers 10h30, l’équipe de Sauvetage Animal Rescue rapportait que les cerfs de Virginie venaient de traverser la rivière «avec succès» pour gagner les berges du côté de la Ville de Terrebonne.

La police et la protection de la Faune étaient sur place pour ralentir la circulation et s’assurer que les cervidés, qui semblaient «en bonne condition», rejoignent en toute sécurité le boisé de Terrebonne.

 

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page