Connectez-vous à nous

L’équipe St-Georges triomphe à St-Thomas

Sports

L’équipe St-Georges triomphe à St-Thomas

CURLING. Les Rock Stars de la capitaine Laurie St-Georges ont remporté le Championnat junior Grand Slam Series des moins de 21 ans, à St-Thomas, en Ontario, le 2 avril.

Commentaires

Le quatuor formé de Laurie St-Georges, Cynthia St-Georges, Meaghan Rivett et Emily Riley a été parfait, savourant sept victoires en autant de parties.

Les filles, qui s’entraînent au Club de curling Laval-sur-le-Lac, ont connu l’ivresse de la victoire par le pointage de 5 à 1 sur la formation de Crook, du Nouveau-Brunswick, lors de l’ultime rencontre.

«Nous étions bien préparées physiquement et mentalement, avoue Laurie St-Georges. Nous avons pris part à plusieurs tournois en Ontario afin d’être prêtes à affronter les meilleures équipes de la Côte Est.»

Pour la première fois, les Rockstars pouvaient remporter des bourses en argent lors de ce tournoi d’envergure. Elles sont reparties avec 2000 $ pour la victoire et ont ajouté 600 $ aux tirs de précision (concours d’habiletés).

«Cela a mis plus de pression sur nos épaules de jouer pour de l’argent», affirme l’aînée du groupe, à 19 ans.

Il s’agissait de la dernière compétition de la saison pour les Rockstars. «Ça se termine en beauté. Nous avons déjà hâte à la prochaine campagne.»

Bronze aux provinciaux

La capitaine des Rockstars souligne que son équipe a connu des ennuis aux Championnats provinciaux juniors de curling tenus en janvier, à Sherbrooke.

«La fatigue, les études et le manque d’entraînement ont nui à notre prestation», précise la Lavalloise.

Par ailleurs, rappelons que Laurie a campé le rôle de missionnaire aux derniers Jeux du Québec qui se sont déroulés à Alma. Bien entendu, elle s’occupait des athlètes en curling et au boccia. «J’ai apprécié ces Jeux. J’avais vécu pareille expérience à ceux d’été, à Montréal, où j’accompagnais le basketball et le tennis», termine Laurie St-Georges.

Le quatuor formé de Laurie St-Georges, Cynthia St-Georges, Meaghan Rivett et Emily Riley a été parfait, savourant sept victoires en autant de parties.

Les filles, qui s’entraînent au Club de curling Laval-sur-le-Lac, ont connu l’ivresse de la victoire par le pointage de 5 à 1 sur la formation de Crook, du Nouveau-Brunswick, lors de l’ultime rencontre.

«Nous étions bien préparées physiquement et mentalement, avoue Laurie St-Georges. Nous avons pris part à plusieurs tournois en Ontario afin d’être prêtes à affronter les meilleures équipes de la Côte Est.»

Pour la première fois, les Rockstars pouvaient remporter des bourses en argent lors de ce tournoi d’envergure. Elles sont reparties avec 2000 $ pour la victoire et ont ajouté 600 $ aux tirs de précision (concours d’habiletés).

«Cela a mis plus de pression sur nos épaules de jouer pour de l’argent», affirme l’aînée du groupe, à 19 ans.

Il s’agissait de la dernière compétition de la saison pour les Rockstars. «Ça se termine en beauté. Nous avons déjà hâte à la prochaine campagne.»

Bronze aux provinciaux

La capitaine des Rockstars souligne que son équipe a connu des ennuis aux Championnats provinciaux juniors de curling tenus en janvier, à Sherbrooke.

«La fatigue, les études et le manque d’entraînement ont nui à notre prestation», précise la Lavalloise.

Par ailleurs, rappelons que Laurie a campé le rôle de missionnaire aux derniers Jeux du Québec qui se sont déroulés à Alma. Bien entendu, elle s’occupait des athlètes en curling et au boccia. «J’ai apprécié ces Jeux. J’avais vécu pareille expérience à ceux d’été, à Montréal, où j’accompagnais le basketball et le tennis», termine Laurie St-Georges.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page