Connectez-vous à nous

L’élève aux couteaux ne fréquentera plus Père-Vimont

Actualités

L’élève aux couteaux ne fréquentera plus Père-Vimont

FAIT DIVERS. Le jeune élève de troisième année qui s’est présenté à l’école Père-Vimont avec deux couteaux ne reviendra pas en classe à cet établissement.

Commentaires

Des représentants de la Commission scolaire de Laval (CSLD), dont la directrice adjointe Élyse Des Roches, l’ont annoncé aux parents des élèves lors d’une rencontre qui s’est déroulée le 6 décembre, au 2255, boulevard Prudentiel, à Vimont.

«On travaille pour lui donner tout le soutien et les services qu’il a besoin pour assurer son épanouissement et sa scolarisation, a indiqué la présidente de la Commission scolaire, Louise Lortie. En bas de 16 ans, il faut le scolariser. La loi l’oblige.»

S’il est clair qu’il ne retournera pas à l’école Père-Vimont, Mme Lortie a été incapable de confirmer s’il prendra le chemin d’une autre école. «Une chose est certaine, nous allons lui offrir le meilleur service. Nous regardons tout cela avec lui, ses parents et les professionnels.»

La directrice par intérim au moment des faits, Isabelle Laure-Morin, a avoué aux parents lors de cette rencontre qu’elle aurait pu réagir différemment. Plusieurs lui reprochaient de ne pas les avoir informés assez rapidement de l’incident impliquant des couteaux.

Enfin, la CSDL a nommé un second directeur en la personne de Jasmin Clément à l’école Père-Vimont. Isabelle Laure-Morin est toujours en place comme adjointe, alors que la directrice Manon Paradis est en congé de maladie.

 

Des représentants de la Commission scolaire de Laval (CSLD), dont la directrice adjointe Élyse Des Roches, l’ont annoncé aux parents des élèves lors d’une rencontre qui s’est déroulée le 6 décembre, au 2255, boulevard Prudentiel, à Vimont.

«On travaille pour lui donner tout le soutien et les services qu’il a besoin pour assurer son épanouissement et sa scolarisation, a indiqué la présidente de la Commission scolaire, Louise Lortie. En bas de 16 ans, il faut le scolariser. La loi l’oblige.»

S’il est clair qu’il ne retournera pas à l’école Père-Vimont, Mme Lortie a été incapable de confirmer s’il prendra le chemin d’une autre école. «Une chose est certaine, nous allons lui offrir le meilleur service. Nous regardons tout cela avec lui, ses parents et les professionnels.»

La directrice par intérim au moment des faits, Isabelle Laure-Morin, a avoué aux parents lors de cette rencontre qu’elle aurait pu réagir différemment. Plusieurs lui reprochaient de ne pas les avoir informés assez rapidement de l’incident impliquant des couteaux.

Enfin, la CSDL a nommé un second directeur en la personne de Jasmin Clément à l’école Père-Vimont. Isabelle Laure-Morin est toujours en place comme adjointe, alors que la directrice Manon Paradis est en congé de maladie.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page