Connectez-vous à nous

L’effet Joël Bouchard paraît déjà au camp

Hockey

L’effet Joël Bouchard paraît déjà au camp

Le Rocket de Laval a tenu une séance d’entraînement d’une heure en début d’après-midi, le 27 septembre, avec les cinq joueurs fraîchement retranchés par les Canadiens de Montréal, lors du camp débuté le 24 septembre.

De ce lot, on retrouve le choix de première ronde en 2013, Michael McCarron, Byron Froese qui a passé 48 matchs l’an dernier avec le tricolore, Rinat Valiev, acquis dans la transaction envoyant Tomas Plekanec à Toronto en février 2018, Hunter Shinkaruk, acquis des Flames de Calgary contre Kerby Rychel, ainsi que Brett Lernout une sélection de troisième tour en 2014.

Joël Bouchard n’a pas hésité à augmenter le tempo ni à prendre part activement aux exercices pour bien expliquer certaines notions aux joueurs.

«Une pratique difficile comme aujourd’hui, ce n’est pas pour leur manquer de respect, mais il faut être en forme pour [jouer au hockey]», a mentionné l’entraîneur-chef après l’exercice.

Toute autre mentalité

Les joueurs qui ont pratiqué avec le Rocket, en après-midi, venaient tout juste de passer par le ballottage, une situation dans laquelle Joël Bouchard se reconnaît. «Moi, ça me parle beaucoup, parce que j’ai été ce joueur-là qui était proche d’y arriver, mais qui avait encore du travail à faire», explique-t-il.

Après que McCarron n’eut pas été réclamé par une autre équipe de la Ligue nationale de hockey, Joël Bouchard s’est entretenu avec lui. «C’est certain que si tu joues dans la Ligue américaine, c’est qu’il te manque quelque chose, raconte-t-il. Si tu étais bon, l’équipe t’aurait gardé.»

Le grand ailier de six pieds six pouces se concentre maintenant sur le Rocket, arrivant à Laval avec une excellente attitude. «C’est sûr que c’est plate [de se faire retrancher], assure Michael McCarron. Mais j’aime l’atmosphère dans ce vestiaire et le nouvel entraîneur.»

Les autres joueurs rencontrés après la séance étaient aussi du même avis, alors que le vestiaire a vu apparaître sur ses murs une photo de Maurice Richard ainsi que des mots tels que ténacité, focalisez et exécutez en haut du casier des joueurs.

Direction Belleville

L’équipe se dirigera vers l’Ontario vers midi, ce vendredi 28 septembre, afin d’y disputer deux rencontres face au club-école des Sénateurs d’Ottawa.

L’équipe reviendra ensuite à Laval, disposant d’une journée de repos. Le dernier entraînement se tiendra le lundi 1er octobre. Par la suite, la formation devrait dévoiler son alignement pour l’édition 2018-2019

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page