Connectez-vous à nous

Le voleur de bijoux à la machette plaide coupable

Faits divers

Le voleur de bijoux à la machette plaide coupable

JUSTICE. Lors de sa comparution au palais de justice de Montréal, le 15 février, Richardson François a enregistré un plaidoyer de culpabilité pour deux vols qualifiés, dont celui de la bijouterie Ernest Robert, à Auteuil, en 2012.

Commentaires

«À l’époque, cela avait créé beaucoup d’insécurité dans le secteur», de mentionner Nathalie Allard, de la section des Crimes majeurs du Service de police de Laval.

La sentence a été remise au 25 mai, la couronne et la défense n’ayant pas encore trouvé un terrain d’entente.

150 000 $ en bijoux

Le 19 octobre 2012, vers 18h30, Richardson François, qui a aujourd’hui 31 ans, ainsi qu’un complice avaient fait irruption dans la bijouterie du boulevard des Laurentides et menacé un employé avec une machette. Ils avaient ligoté la victime avant de s’emparer de son téléphone cellulaire et de bijoux d’une valeur de 150 000 $.

Une heure plus tard, grâce au système de géolocalisation du téléphone, la police avait repéré le véhicule dans lequel les suspects avaient pris la fuite, du côté de Pont-Viau. Les patrouilleurs avaient récupéré près de 80 % des bijoux dérobés.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page