Connectez-vous à nous
Pour sa première production depuis le début de la crise sanitaire, le TALL a choisi l’opéra Faust, de Charles Gounod, qui est de loin l’une des œuvres les plus souvent jouées à travers le monde entier. (Photo gracieuseté - TALL)

Culture

Le Théâtre d’art lyrique revient avec «Faust»

Pour son premier spectacle après un arrêt de deux ans causée par la pandémie mondiale de la COVID-19, le Théâtre d’art lyrique de Laval (TALL) se tourne vers l’élixir d’éternelle jeunesse du docteur Faust, un opéra signé Charles Gounod, et ce, dans le respect des règles de la Santé publique.

Pour l’occasion, seulement 500 billets seront offerts au grand public voulant assister à la deuxième œuvre lyrique la plus jouée sur la planète.

La production sera présentée les vendredi 26 et dimanche 28 novembre au Théâtre Marcellin-Champagnat, à Saint-Vincent-Paul.

«Après Carmen, le Faust de Gounod est de loin l’opéra le plus joué à travers le monde, de confier Sylvain Cooke, directeur musical du TALL depuis 1999. Les gens connaissent encore plusieurs des airs, dont celui des bijoux, identifié au personnage de la Castafiore dans Tintin.»

Notons qu’il faudra présenter son passeport vaccinal pour entrer dans la salle et assister au spectacle.

Encore actuel

À l’époque des crèmes anti-rides, cures et des dérives de la chirurgie esthétique, le mythe de Faust parle encore aux gens d’aujourd’hui. Avec un style dépouillé nécessaire pour ce retour sur scène, le metteur en scène Frédéric-Antoine Guimond a respecté l’histoire d’origine.

Dans l’Allemagne du Moyen-âge, le docteur Faust, vieux savant fatigué de la vie, songe à en finir une bonne fois pour toutes lorsque Méphistophélès, le diable, lui apparaît en chair et en os. Rusé, ce dernier fait signer à Faust un pacte qui lui garantit une nouvelle jeunesse en échange de son âme.

«C’est basé sur la recherche de la jouvence et des conséquences néfastes que cela peut entraîner, de continuer Sylvain Cooke. C’est la première histoire fascinante d’un pacte entre un homme et le démon et qu’on a vu raconter de différentes façons depuis.»

Rajeuni, Faust entreprendra de séduire la jeune Marguerite délaissée par son frère Valentin parti à la guerre. «C’est aussi une fable qu’on destinait aux jeunes filles, pour leur dire de faire attention à leur vertu avant le mariage», de souligner le directeur musical.

Musique et distribution

Sylvain Cooke se réjouit de la qualité des solistes qui interpréteront les différents rôles. Ce sera notamment une première prestation de la soprano Odéi Bilodeau au sein du TALL, elle qui a été invité après avoir chanté ce même opéra cet été, à Rimouski, aux côtés d’un autre soliste, le ténor Jaime Sandoval.

«Odéi est une belle découverte pour nous, de dire Sylvain Cooke. Elle une belle rondeur dans la voix et une superbe présence sur scène. Ça sert bien l’œuvre de Gounod, qui est typique de l’ère romantique. On y va au mot dans chaque émotion. C’est une musique collée au texte, très narrative et descriptive, qui aide à la compréhension de l’action.»

En plus du fidèle chœur du Théâtre d’art lyrique, Philippe Bolduc, baryton, Luc Major, baryton, Leïla Barbedette, mezzo-zoprano, Estelle Jeanne Lalonde, mezzo-soprano et Jean-François Raynaud, baryton, complètent l’équipe de solistes à monter sur les planches.

«On repart la machine en la prenant à bras-le-corps. Si nous avions des inquiétudes cet été, à savoir si on allait pouvoir se rendre jusqu’au bout de la production, il en va tout autrement maintenant. On voit la lumière. Finalement, les choses se placent pour le mieux autant pour les solistes que nos choristes», de conclure Sylvain Cooke.

Le Théâtre d’art lyrique de Laval présente l’opéra «Faust», de Charles Gounod, les vendredi 26 novembre, à 19h, et dimanche 28 novembre, à 14h, au Théâtre Marcellin-Champagnat (1275, avenue du Collège). Information et billets: 450 687-2230 ou tall@videotron.ca.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page