Connectez-vous à nous

Le Sting de Seneca les nouveaux monarques du basketball au pays

Sports

Le Sting de Seneca les nouveaux monarques du basketball au pays

MÉDAILLE D’OR. Le Sting de Seneca a succédé aux Nomades comme champions canadiens du basketball collégial en l’emportant sur les Royals de Douglas College, ce soir, au Collège Montmorency.

Commentaires

Le Sting, favori du tournoi, a connu un parcours parfait en battant en grande finale la formation de la Colombie-Britannique par le pointage de 86 à 73.

Les médaillés d’or ont pris les devants en début du troisième quart grâce, entre autres, à une poussée de 20 points menée par la contribution offensive de Yusuf Ali avec 11. Les Royals, qui avaient pris une avance d’un seul point après deux quarts, n’ont pu freiner les attaques du Sting tirant de l’arrière 64 à 57 avec un seul quart à faire au match.

Avec cinq minutes à jouer, le pointage était serré, soit 71 à 69 en faveur du Sting. Les favoris ont augmenté la cadence pour filer vers la conquête d’un premier titre de leur histoire.

Yusuf Ali, nommé joueur du match pour les Ontariens, a conclu la finale avec 25 points et 5 rebonds. Auteur de 20 points et 7 rebonds, Reese Morris obtient le titre du côté des Royals. Ali a également reçu la palme de joueur par excellence du Championnat canadien.

Franc succès

Duane John, responsable des sports au Collège Montmorency, a raison de bomber le torse. «L’organisation de ce Championnat canadien a été un succès sur toute la ligne, précise-t-il. Les jeunes du Collège de différents départements ont eu leur mot à dire en s’impliquant dans l’organisation de cet événement majeur.  

«Les Lavallois et les spectateurs n’ont pas hésité à venir encourager les équipes de basketball durant les trois jours, ajoute-t-il. Nous avons eu de belles foules grâce aux jeunes des écoles secondaires et primaires. Ce fut un moment magique lors de la remontée historique des Nomades, jeudi (15 mars), quand plusieurs ont sauté sur le terrain pour féliciter les joueurs. On voit cela à la télévision, là c’était à Montmorency. Il n’y a pas eu de débordement. L’émotion était au rendez-vous.»

Duane John affirme sans détour que la réputation de Montmorency n’est plus à faire. «Nous avons déjà hâte d’en organiser un autre. Les gens ont vu ce que nous pouvions faire.»

Petite déception

Le responsable des sports aimerait bien que le sport collégial soit suivi sur une base régulière comme lors de ce Championnat canadien par les étudiants, parents et journalistes.

Bien entendu, John aurait aimé que les Nomades puissent se retrouver en finale de la médaille d’or. Les gars ont baissé pavillon 92 à 73 face aux Dynamiques du Collège Brébeuf pour un laissez-passer pour la médaille de bronze. Les Dynamiques ont perdu 91 à 87 en deuxième prolongation face aux Hurricanes de Holland qui ont hérité du bronze.

Transportés par les spectateurs

Le gymnase du Collège Montmorency était bondé et les spectateurs ont littéralement transportés les Nomades vers une victoire de 92 à 89, le 15 mars, lors du premier match des locaux.

Au quatrième quart, les Lavallois tiraient de l’arrière par 17 points avec un peu plus 7 minutes à compléter à la rencontre. La foule s’est animée quand les Nomades ont réduit l’écart à six points avec deux minutes à faire au dernier quart (80-86).

Le joueur par excellence au Canada, Alix Lochard, a démontré son grand talent en s’échappant dans les dernières seconde, effectuant un dunk. Il a ajouté deux autres points après qu’un adversaire eutcommis une faute, donnant la victoire aux siens.

Le lendemain, les Nomades ont encaissé une défaite crève-cœur face aux Royals de Douglas par le pointage de 93 à 87, voyant ainsi s’envoler l’espoir de gagner la médaille d’or.

Du bronze pour les filles

La formation féminine des Nomades du Collège Montmorency a remporté la médaille de bronze en disposant des Mystics de Mount Saint Vincent 85 à 67, le 17 mars, au Nouveau-Brunswick. Andrea Torres, ancienne des Maraudeurs du Collège Laval, s’est illustrée avec une récolte de 31 points et 4 rebonds. Juliette Gauthier a également bien fait en marquant 19 points.

«Je suis très fier de la médaille de bronze des filles, admet Duane John. Cette jeune équipe a démontré son grand talent. L’avenir s’annonce prometteur.» La troupe de Martin Fortier avait eu le meilleur sur Capilano 83 à 67 pour atteindre la ronde des médailles.

 

Les prix du tournoi masculin

Deuxième équipe d’étoiles

Alix Lochard –Montmorency Nomades

Gemie Muya – SAIT Trojans

Anthony Fisiri – Brébeuf Dynamiques

Khalil Miller – Seneca Sting

Noah DeRappard-Yuswack – Royals Douglas

Première équipe d’étoiles

Nabil Ibrahim – Seneca Sting

Reese Morris – Royals Douglas

Jace Colley – Holland Hurricanes

Guillaume Pépin – Brébeuf Dynamiques

Kameron Johnson – Royals Douglas

Le Sting, favori du tournoi, a connu un parcours parfait en battant en grande finale la formation de la Colombie-Britannique par le pointage de 86 à 73.

Les médaillés d’or ont pris les devants en début du troisième quart grâce, entre autres, à une poussée de 20 points menée par la contribution offensive de Yusuf Ali avec 11. Les Royals, qui avaient pris une avance d’un seul point après deux quarts, n’ont pu freiner les attaques du Sting tirant de l’arrière 64 à 57 avec un seul quart à faire au match.

Avec cinq minutes à jouer, le pointage était serré, soit 71 à 69 en faveur du Sting. Les favoris ont augmenté la cadence pour filer vers la conquête d’un premier titre de leur histoire.

Duane John ressent une grande fierté de son équipe pour lDuane John ressent une grande fierté de son équipe pour l’organisation de ce Championnat canadien.  ©Photo – Mario Beauregard

Yusuf Ali, nommé joueur du match pour les Ontariens, a conclu la finale avec 25 points et 5 rebonds. Auteur de 20 points et 7 rebonds, Reese Morris obtient le titre du côté des Royals. Ali a également reçu la palme de joueur par excellence du Championnat canadien.

Franc succès

Duane John, responsable des sports au Collège Montmorency, a raison de bomber le torse. «L’organisation de ce Championnat canadien a été un succès sur toute la ligne, précise-t-il. Les jeunes du Collège de différents départements ont eu leur mot à dire en s’impliquant dans l’organisation de cet événement majeur.  

«Les Lavallois et les spectateurs n’ont pas hésité à venir encourager les équipes de basketball durant les trois jours, ajoute-t-il. Nous avons eu de belles foules grâce aux jeunes des écoles secondaires et primaires. Ce fut un moment magique lors de la remontée historique des Nomades, jeudi (15 mars), quand plusieurs ont sauté sur le terrain pour féliciter les joueurs. On voit cela à la télévision, là c’était à Montmorency. Il n’y a pas eu de débordement. L’émotion était au rendez-vous.»

Duane John affirme sans détour que la réputation de Montmorency n’est plus à faire. «Nous avons déjà hâte d’en organiser un autre. Les gens ont vu ce que nous pouvions faire.»

Petite déception

Le responsable des sports aimerait bien que le sport collégial soit suivi sur une base régulière comme lors de ce Championnat canadien par les étudiants, parents et journalistes.

Bien entendu, John aurait aimé que les Nomades puissent se retrouver en finale de la médaille d’or. Les gars ont baissé pavillon 92 à 73 face aux Dynamiques du Collège Brébeuf pour un laissez-passer pour la médaille de bronze. Les Dynamiques ont perdu 91 à 87 en deuxième prolongation face aux Hurricanes de Holland qui ont hérité du bronze.

Transportés par les spectateurs

Le gymnase du Collège Montmorency était bondé et les spectateurs ont littéralement transportés les Nomades vers une victoire de 92 à 89, le 15 mars, lors du premier match des locaux.

Au quatrième quart, les Lavallois tiraient de l’arrière par 17 points avec un peu plus 7 minutes à compléter à la rencontre. La foule s’est animée quand les Nomades ont réduit l’écart à six points avec deux minutes à faire au dernier quart (80-86).

Le joueur par excellence au Canada, Alix Lochard, a démontré son grand talent en s’échappant dans les dernières seconde, effectuant un dunk. Il a ajouté deux autres points après qu’un adversaire eutcommis une faute, donnant la victoire aux siens.

Le lendemain, les Nomades ont encaissé une défaite crève-cœur face aux Royals de Douglas par le pointage de 93 à 87, voyant ainsi s’envoler l’espoir de gagner la médaille d’or.

Du bronze pour les filles

La formation féminine des Nomades du Collège Montmorency a remporté la médaille de bronze en disposant des Mystics de Mount Saint Vincent 85 à 67, le 17 mars, au Nouveau-Brunswick. Andrea Torres, ancienne des Maraudeurs du Collège Laval, s’est illustrée avec une récolte de 31 points et 4 rebonds. Juliette Gauthier a également bien fait en marquant 19 points.

«Je suis très fier de la médaille de bronze des filles, admet Duane John. Cette jeune équipe a démontré son grand talent. L’avenir s’annonce prometteur.» La troupe de Martin Fortier avait eu le meilleur sur Capilano 83 à 67 pour atteindre la ronde des médailles.

 

Les prix du tournoi masculin

Deuxième équipe d’étoiles

Alix Lochard –Montmorency Nomades

Gemie Muya – SAIT Trojans

Anthony Fisiri – Brébeuf Dynamiques

Khalil Miller – Seneca Sting

Noah DeRappard-Yuswack – Royals Douglas

Première équipe d’étoiles

Nabil Ibrahim – Seneca Sting

Reese Morris – Royals Douglas

Jace Colley – Holland Hurricanes

Guillaume Pépin – Brébeuf Dynamiques

Kameron Johnson – Royals Douglas

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page