Connectez-vous à nous

Le service de buanderie inquiète des travailleurs

Actualités

Le service de buanderie inquiète des travailleurs

Alors que l’Établissement Leclerc faisait officiellement son entrée dans le réseau carcéral provincial le 1er avril, une inquiétude se pointait concernant le service de buanderie qui sera opéré dans les murs de la prison de la montée Saint-François.

Commentaires

Pierre Ferron, président de Buanderie Blanchelle, a envoyé une lettre au ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, en cette première journée d’avril, dans laquelle il dénonce l’arrivée de 775 nouveaux travailleurs (détenus) à rabais dans la région.

Buanderie Blanchelle existe depuis 1977 et offre ses services auprès notamment du réseau de la santé et des services sociaux. M. Ferron avance même la possibilité de pertes d’emplois causées par ce qu’il juge être «une concurrence déloyale».

Pour éviter des problèmes, Pierre Ferron invite Stéphane Bergeron et Réjean Hébert, ministre de la Santé et des Services sociaux, à s’engager pour lancer «un appel d’offres public auprès des entreprises et des organismes afin d’attribuer les contrats de buanderie correspondant au volume total actuellement confié par le gouvernement du Québec aux établissements carcéraux de la grande région de Montréal».

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page