Connectez-vous à nous

Le ruisseau Paradis bientôt réaménagé

Actualités

Le ruisseau Paradis bientôt réaménagé

ENVIRONNEMENT. D’ici la fin du mois d’août, des travaux de réaménagement du ruisseau Paradis et de la piste cyclable, qui longent l’arrière de résidences dans un secteur de Vimont, seront enclenchés.

Commentaires

La municipalité a finalement obtenu l’approbation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques dans ce dossier qui était sur la table depuis quelques années.

«La Ville n’avait pas l’autorisation du Ministère d’entrer dans le ruisseau depuis 2012, explique David De Cotis, conseiller de St-Bruno et vice-président du comité exécutif.  Nous étions en négociation avec eux depuis 2014 et nous leur avons proposé des travaux et du nettoyage.»

Les travaux se dérouleront sur les deux kilomètres du ruisseau et de la piste cyclable. «On part de l’avenue des Lacasse jusqu’à la 19, en passant par de Mâcon, de Prague, de Cambridge et de la Gironde», ajoute M. De Cotis, indiquant que c’est la firme Stantec experts-conseils Ltée qui a supervisé toutes les études.

L’asphalte sera refait sur la piste cyclable, afin de lui donner une meilleure pente, qui en retour favorisera un meilleur écoulement de l’eau. «Présentement, l’eau stagne et une partie de la piste cyclable a dû être fermée. Nous allons également planter des arbustes.»

Patience des citoyens

David De Cotis a souligné la patience des résidents du secteur dans ce dossier. «Je pense qu’ils seront satisfaits des travaux et du résultat. Nous protégerons un milieu humide d’une façon responsable et on va s’assurer que tout est conforme», déclare David De Cotis, saluant aussi au passage la collaboration de la Ville, du député provincial Jean Rousselle et du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Les travaux devraient être terminés cet automne.

La municipalité a finalement obtenu l’approbation du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques dans ce dossier qui était sur la table depuis quelques années.

«La Ville n’avait pas l’autorisation du Ministère d’entrer dans le ruisseau depuis 2012, explique David De Cotis, conseiller de St-Bruno et vice-président du comité exécutif.  Nous étions en négociation avec eux depuis 2014 et nous leur avons proposé des travaux et du nettoyage.»

Les travaux se dérouleront sur les deux kilomètres du ruisseau et de la piste cyclable. «On part de l’avenue des Lacasse jusqu’à la 19, en passant par de Mâcon, de Prague, de Cambridge et de la Gironde», ajoute M. De Cotis, indiquant que c’est la firme Stantec experts-conseils Ltée qui a supervisé toutes les études.

L’asphalte sera refait sur la piste cyclable, afin de lui donner une meilleure pente, qui en retour favorisera un meilleur écoulement de l’eau. «Présentement, l’eau stagne et une partie de la piste cyclable a dû être fermée. Nous allons également planter des arbustes.»

Patience des citoyens

David De Cotis a souligné la patience des résidents du secteur dans ce dossier. «Je pense qu’ils seront satisfaits des travaux et du résultat. Nous protégerons un milieu humide d’une façon responsable et on va s’assurer que tout est conforme», déclare David De Cotis, saluant aussi au passage la collaboration de la Ville, du député provincial Jean Rousselle et du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Les travaux devraient être terminés cet automne.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page