Connectez-vous à nous

Le Rocket s’incline devant les Marlies

Rocket de Laval

Le Rocket s’incline devant les Marlies

HOCKEY. Les Marlies de Toronto ont gâché le plaisir de la seconde plus grosse foule à venir applaudir le Rocket en défaisant l’équipe locale 5 à 2, hier soir à la Place Bell.

Commentaires

Les 9517 spectateurs ont vu les visiteurs s’inscrire au pointage après 6 minutes de jeu par l’entremise d’Andreas Johnson, qui a enfilé son 13e but de la campagne. Toronto aurait pu faire des dégâts alors que l’équipe ontarienne a profité d’un avantage numérique de quatre minutes, mais Laval a pu contrer ses attaques.

Trois buts

Les Marlies ont doublé leur avance au second tiers grâce à un but de Kerby Rychel. Cependant, le Rocket a riposté par le bâton de Daniel Audette, moins d’une minute plus tard. Ce dernier marquait ainsi son 11e filet de la saison, un premier en 11 rencontres.

Les deux portiers ont été occupés pour le reste de la période et les Marlies ont réussi à déjouer Charlie Lindgren avant le son de la sirène, portant la marque à 3-1.

Troisième tiers

Les protégés de Sylvain Lefebvre ont déjoué pour une seconde fois la vigilance du gardien Garret Sparks, Adam Craknell s’inscrivant sur la feuille de pointage en avantage numérique.

Les Marlies ont toutefois enfoncé les derniers clous dans le cercueil de la formation lavalloise en marquant à deux autres reprises.

«Je pense que nous avons fait un bon travail en désavantage numérique, sauf pour le dernier but à la fin de la troisième période, a mentionné Sylvain Lefebvre via communiqué après la partie de mercredi soir. Notre désavantage numérique nous a donné une chance de gagner ce match.»

Le Rocket aura la chance de renouer avec la victoire demain soir, alors qu’il visitera les Comets à Utica.

Les 9517 spectateurs ont vu les visiteurs s’inscrire au pointage après 6 minutes de jeu par l’entremise d’Andreas Johnson, qui a enfilé son 13e but de la campagne. Toronto aurait pu faire des dégâts alors que l’équipe ontarienne a profité d’un avantage numérique de quatre minutes, mais Laval a pu contrer ses attaques.

Trois buts

Les Marlies ont doublé leur avance au second tiers grâce à un but de Kerby Rychel. Cependant, le Rocket a riposté par le bâton de Daniel Audette, moins d’une minute plus tard. Ce dernier marquait ainsi son 11e filet de la saison, un premier en 11 rencontres.

Les deux portiers ont été occupés pour le reste de la période et les Marlies ont réussi à déjouer Charlie Lindgren avant le son de la sirène, portant la marque à 3-1.

Troisième tiers

Les protégés de Sylvain Lefebvre ont déjoué pour une seconde fois la vigilance du gardien Garret Sparks, Adam Craknell s’inscrivant sur la feuille de pointage en avantage numérique.

Les Marlies ont toutefois enfoncé les derniers clous dans le cercueil de la formation lavalloise en marquant à deux autres reprises.

«Je pense que nous avons fait un bon travail en désavantage numérique, sauf pour le dernier but à la fin de la troisième période, a mentionné Sylvain Lefebvre via communiqué après la partie de mercredi soir. Notre désavantage numérique nous a donné une chance de gagner ce match.»

Le Rocket aura la chance de renouer avec la victoire demain soir, alors qu’il visitera les Comets à Utica.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page