Connectez-vous à nous

Le Rocket s’impose face aux Bruins

lidl opening times today

Rocket de Laval

Le Rocket s’impose face aux Bruins

Le Rocket de Laval a remporté un premier match à domicile depuis le début de la saison, s’imposant par la marque de 5-4 en tirs de barrage face aux Bruins de Providence.

La formation lavalloise a complètement dominé le premier engagement. Michael Pezzetta a marqué son premier but de la saison en déviant habilement un tir de Gustav Olofsson. «C’est quelque chose [le jeu devant le filet] sur lequel je travaille beaucoup après les entraînements. […] Je suis content d’avoir été devant le filet pour faire dévier le tir dans le filet.»

Moins d’une minute plus tard, Lukas Vejdemo a doublé l’avance des siens en s’échappant lors d’une infériorité numérique.

Ces deux buts ont été entrelacés d’un combat entre Michael McCarron et Chris Breen à la suite d’une mise en échec douteuse de l’attaquant américain. Celui-ci disputait un premier match depuis le 29 décembre 2018 en raison d’une blessure à l’épaule.

Riley Barber a marqué le troisième but du club lavallois à la suite d’une belle pièce de jeu individuelle de Phil Varone. L’attaquant de 28 ans s’est défait de la couverture de Trent Frederic avant d’habilement glisser la rondelle entre les patins du défenseur Urho Vaakanainen. Il a ensuite refilé le disque à Barber qui a complété le jeu dans une cage béante.

Joe Cox a mis la touche finale à cette excellente première période en marquant le quatrième but du Rocket en avantage numérique.

Le deuxième engagement a été plus difficile pour la troupe de Joël Bouchard qui a été dominée 19 à 7 au chapitre des tirs au but. Les Bruins en ont profité pour s’inscrire au pointage par l’entremise de Peter Cehlarik.

Paul Carey a redonné espoir à Providence en début de troisième période. Le capitaine de la formation américaine a remporté en coin de patinoire avant de déjouer Charlie Lindgren d’un tir précis. Cehlarik, avec son deuxième du match, et Brendan Gaunce ont ensuite permis aux Bruins de créer l’égalité en toute fin de rencontre.

Le match s’est donc décidé en tirs de barrage. Jake Evans, sixième tireur du Rocket, a été le seul marqueur de la séance, permettant aux Lavallois de remporter un deuxième duel consécutif. Lindgren a quant à lui arrêté les six tireurs adverses.

«Les gars ont eu une bonne attitude tout au long du match, note l’entraîneur-chef Joël Bouchard. On anticipait ça après la première période. […] Je pense que c’est le genre de chose, en équipe, qu’il faut vivre.»

Les deux équipes se retrouveront vendredi pour le deuxième match de ce programme double.

***

4752 spectateurs ont assisté à la rencontre. Cette assistance a permis au club lavallois d’atteindre le plateau des 500 000 spectateurs depuis son arrivée sur l’île Jésus en 2017.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page