Connectez-vous à nous

Le Rocket s’effrondre au dernier vingt

lidl opening times today

Rocket de Laval

Le Rocket s’effrondre au dernier vingt

HOCKEY. Après avoir dominé les deux premières périodes de jeu, hier soir à Rochester, le Rocket de Laval s’est effondré dans le dernier vingt, laissant filer une avance de trois buts.

Commentaires

Avec 40 secondes à faire au temps réglementaire, les Americans, qui profitaient déjà d’un avantage numérique, ont retiré leur gardien à la faveur d’un sixième attaquant pour finalement, 18 secondes plus tard, égaler la marque, 3 à 3.

Au cours de ce troisième engagement, la troupe de Sylvain Lefebvre a concédé à ses rivaux pas moins de 29 tirs au but contre seulement 10.

Avec son deuxième de la soirée, l’attaquant des Americans Kyle Criscuolo a scellé l’issue du match à 2: 29 de la période de prolongation.

Le gardien Charlier Lindgren avait jusque-là bloqué 44 des 47 tirs dirigés contre lui.

Signalons qu’à 14:22 du premier engagement, le défenseur du Rocket Stefan Leblanc avait ouvert la marque avant de se faire complice sur le but de Peter Holland dans la première moitié du second engagement. Leblanc, qui a terminé le match avec une fiche de plus trois, a mérité la troisième étoile.

Le club école des Canadiens de Montréal, qui accuse cinq revers à ses six dernières sorties, tentera de retrouver le sentier de la victoire cet après-midi face aux Marlies, à Toronto.

Avec 40 secondes à faire au temps réglementaire, les Americans, qui profitaient déjà d’un avantage numérique, ont retiré leur gardien à la faveur d’un sixième attaquant pour finalement, 18 secondes plus tard, égaler la marque, 3 à 3.

Au cours de ce troisième engagement, la troupe de Sylvain Lefebvre a concédé à ses rivaux pas moins de 29 tirs au but contre seulement 10.

Avec son deuxième de la soirée, l’attaquant des Americans Kyle Criscuolo a scellé l’issue du match à 2: 29 de la période de prolongation.

Le gardien Charlier Lindgren avait jusque-là bloqué 44 des 47 tirs dirigés contre lui.

Signalons qu’à 14:22 du premier engagement, le défenseur du Rocket Stefan Leblanc avait ouvert la marque avant de se faire complice sur le but de Peter Holland dans la première moitié du second engagement. Leblanc, qui a terminé le match avec une fiche de plus trois, a mérité la troisième étoile.

Le club école des Canadiens de Montréal, qui accuse cinq revers à ses six dernières sorties, tentera de retrouver le sentier de la victoire cet après-midi face aux Marlies, à Toronto.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page