Connectez-vous à nous

Le Rocket met la lecture au premier plan

lidl opening times today

Actualités

Le Rocket met la lecture au premier plan

Trois joueurs du Rocket de Laval se sont déplacés à l’école Marcel-Vaillancourt, sur l’avenue Legrand, le 5 février, pour décrire la place des livres dans leur vie lors du lancement du nouveau programme communautaire Le plaisir de lire avec le Rocket.

En présence de conseillers municipaux, membres de la Commission scolaire de Laval (CSDL) ainsi que d’organismes encourageant la lecture et réussite scolaire, plus de 80 jeunes de 1ère année ont écouté avec attention les hockeyeurs.

Alex Belzile a brisé la glace en mentionnant sa bande dessinée préférée étant enfant, Garfield, sous les cris d’approbation de la jeune foule.

«J’ai aussi lu les Harry Potter, a-t-il ajouté. C’était avant que les films sortent. En grandissant, c’était incroyable de voir les paroles sur papier devenir des images.»

Le numéro 2 de l’équipe, Maxim Lamarche, a plutôt mentionné Boule et Bill. «Ça te fait penser à autre chose que le hockey», a-t-il expliqué.

Finalement, ce fut au tour d’Alexandre Alain de raconter son intérêt pour les sciences. «J’étais abonné au magazine Les Débrouillards. Tout ce qui impliquait une expérience scientifique, je voulais le lire.»

Lecture

Après les prises de parole, la curiosité des enfants a pris le dessus. Les athlètes ont pris le temps de répondre à des questions telles que «à quoi ça sert le hockey?» et «quels équipements porte le gardien de but?»

Alex Belzile a ensuite lu le livre Le Chandail de Hockey, de l’auteur Roch Carrier, l’histoire d’un jeune garçon mécontent d’avoir reçu un chandail des Maple Leafs de Toronto plutôt que son équipe préférée, les Canadiens de Montréal.

«Ça rassemblait bien deux activités que nous encourageons: le sport et la lecture», a reconnu Kathleen Martin, directrice de l’école primaire.

La lecture, ont voulu faire comprendre les joueurs du Rocket, n’est pas seulement un passe-temps. «Avant chaque rencontre, nous devons lire un plan de match», a dit Maxim Lamarche.

«La lecture va être importante pendant tout le parcours scolaire et même le travail, a fait savoir Alexandre Alain, qui prévoit un jour travailler dans le domaine de la santé. Nous sommes des athlètes, mais aussi des gens qui auront un autre métier après.»

 

Le programme communautaire veut à la fois promouvoir la lecture et la pratique du hockey sur le territoire. (Photo 2M.Media – Martin Deland)

 

Hockey

Divertis par la mascotte Cosmo, les élèves ont pratiqué leur contrôle de la rondelle lors d’un petit exercice en gymnase, avant de s’installer pour un match amical avec les invités spéciaux.

«Il faut savoir que 67 % des jeunes de la CSDL sont soit nés hors Québec, ou bien au moins un de leur parent est né à l’extérieur, a expliqué Louise Lortie, présidente de la Commission scolaire. Pour plusieurs, c’est une belle façon de les intéresser à notre sport national, le hockey.»

Des joueurs du Rocket s’arrêteront également le lundi 25 mars à l’école Le Tandem, dans Chomedey. Quatre autres arrêts sont prévus dans les Commissions scolaires Sir Wilfrid Laurier et English-Montréal.

Commentaires

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page