Connectez-vous à nous
Rocket
(Photo 2M.Media - Martin Deland)

Hockey

Le Rocket l’emporte devant une salle comble

Le Rocket de Laval a signé une victoire importante de 4 à 1 face au Crunch de Syracuse à l’occasion du premier match éliminatoire de son histoire à la Place Bell.

Ce gain permet à Laval de prendre les devants 2 à 1 dans la série au meilleur de cinq matchs.

«Je pense que c’était un bon match, a indiqué l’entraîneur-chef Jean-François Houle en point de presse d’après-rencontre. Il y a eu un effort complet de 60 minutes. C’est toute une équipe l’autre bord. Ils ont gardé ça serré. C’est une équipe qui travaille fort. C’était un match très serré.»

La formation lavalloise n’a pas perdu de temps pour gâter ses partisans qui ont fait salle comble à l’occasion de ce premier match à domicile de l’histoire de l’organisation en séries éliminatoires.

Danick Martel a complété un jeu initié par Sami Niku et Louis Belpedio à l’aide d’un bon tir lors d’un avantage numérique, permettant aux Lavallois de prendre les devants après moins de trois minutes de jeu.

À la mi-période, Cayden Primeau s’est illustré à son tour en réalisant un arrêt du bout du bâton lorsqu’il était étendu devant son filet pour préserver l’avance de siens. Cette séquence a été particulièrement appréciée par la foule qui a ensuite scandé le nom du gardien américain pendant quelques secondes.

Le Crunch est parvenu à créer l’égalité en début de deuxième période grâce à Remi Elie. Celui-ci s’est échappé seul devant Primeau sur une belle passe de Darren Raddysh et a battu le gardien du Rocket en décochant un tir frappé.

Adversité

Le Rocket croyait bien avoir pris les devants en début de troisième période par l’entremise de Xavier Ouellet. Le but du capitaine a toutefois été refusé, car l’arbitre jugeait que Cédric Paquette avait fait de l’obstruction sur le gardien de but Maxime Lagacé.

«On n’a pas eu d’explications, a mentionné Paquette concernant la décision douteuse des officiels. Je me faisais un peu pousser et j’ai peut-être effleuré le gardien, mais pas beaucoup si je l’ai touché. On n’a pas de reprise vidéo, donc on ne peut pas vraiment chialer, mais c’est sûr que je pense que ça aurait du compter.»

L’attaquant originaire de Gaspé n’avait toutefois pas dit son dernier mot. À mi-chemin dans la période, il a soulevé la foule de la Place Bell en marquant son premier but des séries éliminatoires en avantage numérique. Celui-ci s’est avéré le but vainqueur.

«Il prend un gros rôle [dans l’équipe], a noté coach Houle. C’est un de nos joueurs les plus physiques. Avant le but qui a été refusé, il a terminé une grosse mise en échec. Il est physique et fatiguant à jouer contre. […] C’est un bon gars d’équipe, il est aimé. C’est le fun de le voir avoir du plaisir encore.»

Jean-Sébastien Dea et Louie Belpedio ont également marqué dans un filet désert pour sceller l’issue du match. De son côté, Primeau a terminé la rencontre avec 22 arrêts.

Le prochain match de la série, qui pourrait s’avéré décisif, aura lieu le samedi 14 mai à la Place Bell. Si le Crunch remporte cette rencontre, le dernier duel se déroulera le mardi 17 mai au Upstate Medical University Arena de Syracuse.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page