Connectez-vous à nous

Le Rocket en préparation

Hockey

Le Rocket en préparation

Les joueurs du Rocket tenaient une séance d’entraînement hors glace au Bojangles’ Coliseum en vue de la rencontre de ce soir les opposant aux Checkers de Charlotte, la meilleure équipe de l’Association de l’Est.

L’attaquant Alexandre Grenier croit que les deux matchs prévus représentent un bon défi. «Notre style de jeu fonctionne bien contre des équipes talentueuses comme elle, raconte-t-il. Le fait que nous allons être agressifs va nous donner de bonnes chances de gagner.»

Premier match

Ce sera un premier duel pour les deux formaions qui ne s’étaient pas encore rencontrés cette saison. Les représentants lavallois auront cependant la lourde tâche de capturer une première victoire face aux Checkers, contre qui ils ont subi quatre revers en autant de matchs l’année dernière.

L’entraîneur-chef Joël Bouchard considère important d’y aller une partie à la fois et soutient qu’utiliser tous ses joueurs permettra à son équipe de demeurer compétitive tout le week-end.

«Les gars doivent jouer un bon match [ce soir], explique-t-il. Si en tant qu’entraîneur tu ne peux pas faire jouer tous tes effectifs, tu hypothèques l’énergie pour la seconde rencontre.»

Indisicpline

Les hockeyeurs du Rocket écopent de beaucoup de punitions en troisième période qui font mal depuis quelques matchs. Ce fut le cas à Syracuse, où les adversaires ont inscrit deux buts en supériorité numérique et le 21 novembre, à Utica, alors que les Comets ont profité de l’attaque à cinq pour se sauver avec la rencontre.

«De mon côté, j’ai beau leur parler, les gars le savent, mentionne le pilote de l’équipe. Ce n’est pas parce qu’ils s’en foutent, ils manquent juste de focus

Mouvement

Depuis le début du mois, le Rocket a perdu trois joueurs au profit du grand club. Alexandre Grenier ne pense toutefois pas que ça affecte l’esprit d’équipe.

«Tout le monde est content pour les joueurs rappelés, soutient-t-il. C’est le but ultime [de jouer dans la Ligue nationale de hockey]. Des situations de la sorte permettent à des jeunes de saisir leur chance.»

Fraîchement de retour dans le giron de l’équipe, Phélix Martineau est content d’être là, lui qui avait fait le camp d’entraînement et passé quelques temps avec la formation. «Ça va être le fun ce soir», s’exclame-t-il.

 

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page