Connectez-vous à nous

Le Rocket en échappe deux sur trois

Rocket de Laval

Le Rocket en échappe deux sur trois

HOCKEY. La séquence de trois parties en autant de jours s’est soldée, hier, par une défaite de 4-2 du Rocket à Rochester.

Commentaires

Les hommes de Sylvain Lefebvre, qui en ont échappé deux sur trois en fin de semaine, disposeront d’une pause de deux jours avant de reprendre le collier face aux Bruins de Providence qui les visiteront à la Place Bell, mercredi soir.

Deux revers identiques

Face aux Americans dimanche, le même scénario dans lequel le Rocket avait joué deux jours plus tôt avec les Sound Tigers de Bridgeport s’est répété: ses adversaires ont réduit à néant ses chances de niveler le pointage en marquant un 4e but dans un filet désert, alors qu’il restait moins de 30 secondes à faire au match.

En début de match, Adam Cracknell avait ouvert la marque à 9:08 du premier engagement avec l’aide de Willie Corrin et Chris Terry lors d’une supériorité numérique.

Les locaux ont répliqué avec deux buts rapides pour prendre les devants jusqu’à ce que Willie Corrin égale la marque avec 50 secondes à écouler à la période.

Au deuxième vingt, les Americans ont trompé la vigilance de Michael McNiven à la 16e minute de jeu, un filet inscrit à forces égales qui allait s’avérer le but victorieux.

Les hommes de Sylvain Lefebvre, qui en ont échappé deux sur trois en fin de semaine, disposeront d’une pause de deux jours avant de reprendre le collier face aux Bruins de Providence qui les visiteront à la Place Bell, mercredi soir.

Deux revers identiques

Face aux Americans dimanche, le même scénario dans lequel le Rocket avait joué deux jours plus tôt avec les Sound Tigers de Bridgeport s’est répété: ses adversaires ont réduit à néant ses chances de niveler le pointage en marquant un 4e but dans un filet désert, alors qu’il restait moins de 30 secondes à faire au match.

En début de match, Adam Cracknell avait ouvert la marque à 9:08 du premier engagement avec l’aide de Willie Corrin et Chris Terry lors d’une supériorité numérique.

Les locaux ont répliqué avec deux buts rapides pour prendre les devants jusqu’à ce que Willie Corrin égale la marque avec 50 secondes à écouler à la période.

Au deuxième vingt, les Americans ont trompé la vigilance de Michael McNiven à la 16e minute de jeu, un filet inscrit à forces égales qui allait s’avérer le but victorieux.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page