Connectez-vous à nous

Le Rocket double le Wolf Pack de Hartford

Rocket de Laval

Le Rocket double le Wolf Pack de Hartford

HOCKEY. Un doublé d’Adam Cracknell a permis au Rocket de Laval d’inscrire une victoire de 4 à 2 contre le Wolf Pack de Hartford, le 12 janvier, devant 6954 spectateurs à la Place Bell.

Commentaires

Cracknell a sonné la charge dès le début de la rencontre face à ses anciens coéquipiers. Il a fait bouger les cordages à 26 secondes de la première période. Le défenseur format géant Éric Gélinas a compté son huitième filet de la campagne en avantage numérique à mi-chemin au premier tiers. Puis, Cracknell a récidivé donnant une avance de trois buts à la troupe de Sylvain Lefebvre après 20 minutes de jeu. Daniel Audette a récolté deux passes sur les buts de Cracknell, dont le dernier marqué en infériorité numérique.

Les visiteurs rebondissent

Le Wolf Pack, club-école des Rangers de New York, n’avait pas dit son dernier mot. Cole Schneider et Ryan Sproul ont déjoué Zachary Fucale, réduisant l’écart à un seul but. . Il s’agissait d’un premier départ pour Fucale depuis le 17 novembre dernier.

Laval a ensuite fait scintiller la lumière rouge une quatrième fois par l’entremise de Matt Taormina pour filer vers la victoire.

«J’ai adoré notre jeu physique ce soir», a mentionné aux médias l’entraîneur-chef Sylvain Lefebvre. «Noah Juulsen a eu deux grosses mises en échec, parmi les meilleures qu’on a vues cette saison.»

Enfin, le Rocket recevra les Penguins de Wilkes-Barre/Scraton ce soir (13 janvier) dès 16h, à la Place Bell.

 

Cracknell a sonné la charge dès le début de la rencontre face à ses anciens coéquipiers. Il a fait bouger les cordages à 26 secondes de la première période. Le défenseur format géant Éric Gélinas a compté son huitième filet de la campagne en avantage numérique à mi-chemin au premier tiers. Puis, Cracknell a récidivé donnant une avance de trois buts à la troupe de Sylvain Lefebvre après 20 minutes de jeu. Daniel Audette a récolté deux passes sur les buts de Cracknell, dont le dernier marqué en infériorité numérique.

Les visiteurs rebondissent

Le Wolf Pack, club-école des Rangers de New York, n’avait pas dit son dernier mot. Cole Schneider et Ryan Sproul ont déjoué Zachary Fucale, réduisant l’écart à un seul but. . Il s’agissait d’un premier départ pour Fucale depuis le 17 novembre dernier.

Laval a ensuite fait scintiller la lumière rouge une quatrième fois par l’entremise de Matt Taormina pour filer vers la victoire.

«J’ai adoré notre jeu physique ce soir», a mentionné aux médias l’entraîneur-chef Sylvain Lefebvre. «Noah Juulsen a eu deux grosses mises en échec, parmi les meilleures qu’on a vues cette saison.»

Enfin, le Rocket recevra les Penguins de Wilkes-Barre/Scraton ce soir (13 janvier) dès 16h, à la Place Bell.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page