Connectez-vous à nous

Le Rocket double le Wolf Pack de Hartford

lidl opening times today

Rocket de Laval

Le Rocket double le Wolf Pack de Hartford

HOCKEY. Un doublé d’Adam Cracknell a permis au Rocket de Laval d’inscrire une victoire de 4 à 2 contre le Wolf Pack de Hartford, le 12 janvier, devant 6954 spectateurs à la Place Bell.

Commentaires

Cracknell a sonné la charge dès le début de la rencontre face à ses anciens coéquipiers. Il a fait bouger les cordages à 26 secondes de la première période. Le défenseur format géant Éric Gélinas a compté son huitième filet de la campagne en avantage numérique à mi-chemin au premier tiers. Puis, Cracknell a récidivé donnant une avance de trois buts à la troupe de Sylvain Lefebvre après 20 minutes de jeu. Daniel Audette a récolté deux passes sur les buts de Cracknell, dont le dernier marqué en infériorité numérique.

Les visiteurs rebondissent

Le Wolf Pack, club-école des Rangers de New York, n’avait pas dit son dernier mot. Cole Schneider et Ryan Sproul ont déjoué Zachary Fucale, réduisant l’écart à un seul but. . Il s’agissait d’un premier départ pour Fucale depuis le 17 novembre dernier.

Laval a ensuite fait scintiller la lumière rouge une quatrième fois par l’entremise de Matt Taormina pour filer vers la victoire.

«J’ai adoré notre jeu physique ce soir», a mentionné aux médias l’entraîneur-chef Sylvain Lefebvre. «Noah Juulsen a eu deux grosses mises en échec, parmi les meilleures qu’on a vues cette saison.»

Enfin, le Rocket recevra les Penguins de Wilkes-Barre/Scraton ce soir (13 janvier) dès 16h, à la Place Bell.

 

Cracknell a sonné la charge dès le début de la rencontre face à ses anciens coéquipiers. Il a fait bouger les cordages à 26 secondes de la première période. Le défenseur format géant Éric Gélinas a compté son huitième filet de la campagne en avantage numérique à mi-chemin au premier tiers. Puis, Cracknell a récidivé donnant une avance de trois buts à la troupe de Sylvain Lefebvre après 20 minutes de jeu. Daniel Audette a récolté deux passes sur les buts de Cracknell, dont le dernier marqué en infériorité numérique.

Les visiteurs rebondissent

Le Wolf Pack, club-école des Rangers de New York, n’avait pas dit son dernier mot. Cole Schneider et Ryan Sproul ont déjoué Zachary Fucale, réduisant l’écart à un seul but. . Il s’agissait d’un premier départ pour Fucale depuis le 17 novembre dernier.

Laval a ensuite fait scintiller la lumière rouge une quatrième fois par l’entremise de Matt Taormina pour filer vers la victoire.

«J’ai adoré notre jeu physique ce soir», a mentionné aux médias l’entraîneur-chef Sylvain Lefebvre. «Noah Juulsen a eu deux grosses mises en échec, parmi les meilleures qu’on a vues cette saison.»

Enfin, le Rocket recevra les Penguins de Wilkes-Barre/Scraton ce soir (13 janvier) dès 16h, à la Place Bell.

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Rocket de Laval

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page