Connectez-vous à nous
Joseph Blandisi a inscrit deux buts dans la victoire des siens. (Photo 2M.Media - Archives)

Hockey

Le Rocket domine lors de son match d’ouverture

Le Rocket de Laval a remporté la première rencontre de sa saison 2020-2021 par la marque de 5 à 1 face aux Senators de Belleville.

Joseph Blandisi et Joël Teasdale ont été des facteurs-clés de la victoire grâce à une récolte de deux points chacun.

Il s’agissait d’ailleurs d’un premier match professionnel pour Teasdale. Le natif de Repentigny avait manqué l’ensemble de la dernière saison en raison d’une blessure au genou.

«J’étais vraiment excité pour cette première game, a mentionné le principal intéressé. Je voulais essayer de faire les choses simples et ça a porté fruit. Je veux continuer comme ça pour les matchs à venir.»

Joël Bouchard a été particulièrement élogieux à l’endroit du numéro 14.

«Je trouve que sa progression tout au long du camp d’entraînement a été très bonne, a expliqué l’entraîneur-chef. Il écoute et veut bien faire. On est tous contents pour lui avec ce qu’il a vécu l’an dernier.»

Le club lavallois a dominé Belleville tout au long de la rencontre en présentant un avantage de 36-23 pour les tirs au but.

Toujours en avance

Le capitaine Xavier Ouellet a inscrit le premier but de la saison du Rocket sur un tir dévié de la ligne bleue. Teasdale a obtenu son premier point chez les professionnels sur cette séquence.

Logan Shaw a ensuite nivelé la marque pour Belleville en tout début de deuxième période, mais le Rocket a repris les devants par l’entremise de Blandisi. Celui-ci a accepté une excellente passe de Jesse Ylönen qui disputait également un premier match avec le club lavallois.

Blandisi a lui-même doublé l’avance des siens lors d’un avantage numérique moins de trois minutes plus tard. Il a bondi sur un retour de lancer de Cale Fleury pour trouver le fond du filet. Jordan Weal a aussi obtenu une passe.

Lukas Vejdemo et Teasdale ont complété la marque pour Laval en troisième période.

Excellent effort

À la suite de cette performance, l’entraîneur-chef du Rocket s’est dit très satisfait de l’effort de son équipe qui disputait un premier match officiel en près d’un an.

«Je suis content pour les joueurs, car ils avaient tous hâte de jouer, a mentionné Bouchard en point de presse. […] C’était un peu la continuité d’il y a neuf mois [lorsque l’équipe connaissait une excellente séquence] derrière le banc.»

En plus de Teasdale, il a notamment encensé le travail de Jesse Ylonen qui a obtenu une passe et présenté un différentiel de +2.

«Je m’y attendais un peu, car je sentais qu’il était capable de suivre et jouer sur l’avantage numérique, a ajouté l’entraîneur-chef. J’aime beaucoup ce que je vois et je remarque aussi des choses que je vais pouvoir travailler avec lui.»

Le Rocket et les Senators croiseront le fer à nouveau dès samedi au Centre Bell. Il s’agira du deuxième de quatre duels de suite entre les deux équipes.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page