Connectez-vous à nous

Le refus de vacciner inquiète l’Agence de la santé publique du Canada

lidl opening times today

Actualités

Le refus de vacciner inquiète l’Agence de la santé publique du Canada

L’administratrice en chef de la santé publique du Canada, Theresa Tam, a affirmé son inquiétude de la réapparition de certaines maladies évitables par la vaccination, le 12 mars, par voie de communiqué.

«À mon sens, le décès d’un enfant dû à la rougeole, ne serait-ce que d’un seul,  est quelque chose d’inacceptable», peut-on y lire.

L’hésitation face à la vaccination provient souvent d’information trompeuses ou fausses circulant sur les médias sociaux.

Mme Tam ne remet pas en doute la bonne volonté des parents. «Pour diverses raisons, certains peuvent hésiter, remettre en question, ou retarder la vaccination de leurs enfants, ajoute-t-elle. Mais tous veulent protéger leurs enfants.»

Selon le site Web du gouvernement fédéral, «bien que la rougeole au Canada ne soit plus considérée comme endémique, des éclosions peuvent survenir lorsqu’une personne non vaccinée ou sous-vaccinée se rend dans un pays où la rougeole circule et ramène la maladie avec elle.»

À titre de spécialiste des maladies infectieuses pédiatriques, Mme Tam a été témoin des effets dévastateurs de certaines maladies évitables sur la vie des enfants et de leurs familles.

«J’encourage mes collègues, les professionnels de la santé, à prendre le temps nécessaire pour répondre aux questions des parents inquiets, conclut-elle. J’encourage aussi les parents et les tuteurs à poser des questions et à chercher des sources d’information fiables et crédibles pour les aider dans leur cheminement.» (A.G.D.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page