Connectez-vous à nous

Le recyclage de printemps

Communauté

Le recyclage de printemps

Qui dit arrivée du printemps, dit ménage de printemps. Pourquoi ne pas donner ou recycler, au lieu de jeter ? Par une matinée de mars ensoleillée, Le Courrier Laval a suivi une équipe de 1-800-GOT-JUNK, une entreprise spécialisée dans la collecte et le recyclage d’objets.

Il est 9h, lorsque deux employés se présentent chez Giuseppe Gomma. C’est la deuxième fois que ce résident de Laval-Ouest fait appel à leurs services. «Il y a deux ans, on a fait des travaux majeurs dans notre cuisine et on avait plein de choses qu’on a mis dans le garage. Avec l’arrivée des beaux jours, j’aimerais avoir accès à mon garage», dit-il avec le sourire.

Planches de bois, vaisselle, livres pour enfants, bâton de hockey, réfrigérateur, jouets et morceaux de métal, il aura fallu plus d’une demi-heure à l’équipe de 1-800-GOT-JUNK pour vider le garage de ce père de famille. «On accepte absolument tout, sauf les produits toxiques, comme les peintures qui n’ont pas séché et les gaz», explique Bryan, employé depuis deux ans. Encore un dernier coup d’œil, puisque M. Gomma ne veut rien oublier. «Attendez ! J’ai des choses dans la voiture qui pourraient aussi vous intéresser», s’exclame-t-il. Il revient les bras chargés d’un siège auto pour bébé et d’autres jouets.

Clé en main

Après avoir tout chargé et donné un bon coup de balai, c’est le moment de la facture. Pour M. Gomma, ce sera 285 $, un montant convenable, selon lui.

«Si j’avais fait tout moi-même, j’aurais dû louer un camion, trier mes choses et trouver le centre de recyclage. Et même si la ville offre un service de ramassage, ce n’est que certaines journées prédéterminées.» Il pourra ainsi profiter de sa journée de congé. «Vous voyez, ça a pris moins d’une heure. Si j’avais entrepris les démarches, cela m’aurait pris la journée. Pour moi, c’est la solution la plus simple. Je gagne du temps, sans perdre patience et ce sera recyclé.»

La matinée se poursuit

À 9h45, le camion quitte le quartier résidentiel pour l’entrepôt de Ville Saint-Laurent. «On dépose tout à notre entrepôt et tout sera trié avant de renvoyer les matériaux aux centres de recyclage», explique Bryan.

Finalement, à 10h30, l’équipe est de retour à Laval ou plus précisément à Chomedey, dans un appartement quasiment vide. Gregory Barthelemy rénove son condo de deux chambres, qu’il vient d’acquérir. «Les anciens propriétaires avaient laissé ce lave-vaisselle. J’ai appelé 1-800-GOT-JUNK, sinon on l’aurait mis sur le trottoir», dit ce père de famille de 34 ans. «Tant qu’à faire, j’ai aussi un lit dont on voudrait bien se débarrasser», ajoute M. Barthelemy. Pour lui, ce sera 119 $. «C’est vraiment acceptable comme prix et on est débarrassés.»

Recyclé et donné

Tout ce qui est récupéré des particuliers ou des entreprises sera pour la grande majorité soit recyclé soit donné.

«Vous voyez, pour ce matin, par exemple, tout ce qui ne sera pas recyclé sera donné à des œuvres de bienfaisance, comme le Village des Valeurs ou l’Armée du Salut», poursuit Bryan. Depuis 2007 et son arrivée dans la région, l’entreprise a collecté plus de 600 tonnes d’objets, dont 75 % est allé au recyclage ou aux œuvres de bienfaisance. «Cela équivaut à environ 188 éléphants mâles africains», se félicite Brad Whitmore, responsable de la franchise pour l’Ouest de l’île, Laval et Vaudreuil.

À l’occasion du Jour de la Terre, le 22 avril prochain et profitant du congé de Pâques, l’entreprise organisera une collecte verte pour sensibiliser les citoyens. «Nous collecterons uniquement les produits électroniques, comme les ordinateurs et les écrans, avec une limite d’un écran par véhicule», poursuit M. Whitmore, qui ajoute que son équipe en profitera pour expliquer tout le processus de recyclage de l’entreprise.

La collecte aura lieu le samedi 23 avril, de 10h à 16h, dans le stationnement du Walmart au Centre Laval. Information: www.collecteverte.ca

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page