Connectez-vous à nous

Le PQ se battra pour la santé et les gens vulnérables

Actualités

Le PQ se battra pour la santé et les gens vulnérables

Dans leur troisième et dernière sortie publique, les six candidats du Parti québécois (PQ) sur l’île Jésus, ont élaboré leurs engagements envers le système de santé, les logements sociaux et les personnes les plus vulnérables de la société.

Se présentant dans le comté de Vimont, Sylvie Moreau a rappelé de nombreuses promesses péquistes dont celle de tenir des états généraux sur les conditions de vie des personnes aînées, d’augmenter de 500 M$ le budget alloué à une augmentation des heures de soutien à domicile, d’assurer aux proches aidants 8 heures de repos par semaine, ainsi que l’arrêt de cotiser à la Régie des rentes du Québec pour les travailleurs de plus de 65 ans.

«Les libéraux ont sabré dans les budgets des CHSLD et créé un essoufflement du personnel en place, de dire Sylvie Moreau. Les premières actions en santé d’un gouvernement du Parti québécois se concrétiseront par un décloisonnement et une revalorisation des métiers et professions des travailleurs et travailleuses en santé.»

Le PQ promet un gel immédiat de la rémunération des médecins et une hausse de l’embauche des employés pour favoriser une diminution de la charge de travail.

«Nous voulons aussi injecter 60 M$ dans les ressources en déficience intellectuelle pour réduire le temps d’attente avant l’obtention d’un diagnostic, en plus de bonifier l’offre de services dont ont besoin les jeunes personnes handicapées de 21 ans et plus», continue celle qui habite Laval-des-Rapides.

Logement social

Affirmant qu’une moyenne de 36,4 % des citoyens consacre 30 % de son revenu pour se loger est aberrante, Sylvie Moreau a dénoncé les besoins criants en logements sociaux sur le territoire lavallois auquel il est nécessaire de répondre en haussant le budget actuel du programme Accès-Logis amputé de 50 % par le gouvernement libéral.

L’objectif du PQ est de créer annuellement 3000 logements sociaux qui s’ajouteront à la stratégie fédérale qui porterait le total de ceux-ci à 5000 nouvelles unités de logement chaque année.

Personnes vulnérables

Pour sa part, Nacera Bedad, qui représente le PQ dans Chomedey, a insisté sur la volonté de son parti de prendre soin des plus vulnérables, notamment les itinérants.

«Particulièrement, les jeunes qui constituent 60 % des itinérants à Laval, a-t-elle mis en lumière. Le Parti québécois s’engage à augmenter les ressources nécessaires à leur bien-être, surtout pour les centres d’hébergement qui refusent présentement des personnes par manque de places disponibles. C’est le résultat des coupures budgétaires du gouvernement libéral.»

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page