Connectez-vous à nous
lidl opening times today

COVID-19

Le nouveau site non traditionnel de soins ouvrira bientôt ses portes

Un site non traditionnel de soins sera prêt à accueillir des patients atteints de la COVID-19 et nécessitant des soins de santé qui ne requièrent plus d’hospitalisation dès la semaine prochaine à l’aréna Cartier.

Au total, 50 patients pourront s’y retrouver dans l’éventualité d’un manque d’espace à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé.

Lors de la première vague de la pandémie, un site non traditionnel de soins a été ouvert à la Place Bell. Toutefois, les activités prévues empêchaient le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de Laval de réutiliser ce lieu.

«Notre objectif était de reproduire ce qu’on avait produit à la Place Bell, explique Isabelle Parent, adjointe à la présidente-directrice générale adjointe du CISSS de Laval. On voulait avoir 50 cubicules. Certains sites possibles étaient trop petits ou désuets. Notre choix s’est posé sur l’aréna Cartier. Nous avons dû faire beaucoup de travaux, mais la collaboration avec la Ville a été extraordinaire.»

Aucun employé ayant œuvré dans le site non traditionnel de soins de la Place Bell n’avait été contaminé. Le CISSS de Laval souhaite que cette situation se reproduise, notamment en conservant un protocole stricte de circulation.

Optimisation

Parmi les travaux qui ont été nécessaires pour adapter le lieu aux besoins, notons un changement complet du système de ventilation qui était en place.

«Tout est complétement neuf, poursuit Mme Parent. Les normes hospitalières ne sont pas les mêmes que celles d’un aréna. La ventilation a été refaite pour assurer quatre changements d’air à l’heure.»

Le CISSS de Laval a aussi installé des génératrices à l’extérieur du bâtiment pour assurer le fonctionnement des appareils médicaux et informatiques qui seront nécessaires lors des prochaines semaines.

Protocole

Plusieurs gardes de sécurité seront présents à tout moment. Ceux-ci devront assurer l’hygiène des mains à l’entrée et le contrôle des visiteurs. Un proche aidant par personne recevant des soins sera autorisé sur le site non traditionnel de soins.

site

Les bandes vertes installées au plafond signifient que le professionnel de la santé se retrouve en zone verte et qu’il peut retirer son équipement de protection individuel à l’exception du couvre-visage. (Photo 2M.Media)

La circulation sera également bien organisée pour éviter toute contamination. Les patients devront demeurer dans la zone rouge, tandis que les professionnels de la santé devront être munis de leur équipement de protection complet lorsqu’ils s’y rendront.

Même en zone verte, le masque demeurera obligatoire pour tous.

Par ailleurs, l’endroit accueillera plusieurs types de professionnels de la santé, que ce soit des infirmières, infirmières-auxiliaires, préposés, aides de service, physiothérapeutes, ergothérapeutes, travailleurs sociaux et autres.

Ils auront tout l’équipement nécessaire pour ne pas devoir déplacer les patients en centre hospitalier, sauf si ceux-ci requéraient un traitement invasif.

Satisfaire les patients

Certains patients pourraient devoir passer plusieurs jours à l’aréna Cartier selon leur état de santé. Ainsi, diverses mesures ont été mises en place pour s’assurer qu’ils reçoivent un accueil convivial.

Dans les cubicules individuels, un lit électrique, une table à manger, un fauteuil, une table de chevet, une lampe et une veilleuse sont mis à leur disposition.

Ils auront aussi accès à différents jeux de société et une télévision est installée dans une aire de repos pour permettre de passer le temps.

«L’accès internet est divisée en trois sections et couvre la totalité de l’aréna, ajoute Isabelle Parent. Nous nous sommes assurés d’avoir un accès qui fonctionnerait bien même si les 50 patients écoutaient un film sur leur tablette en même temps.»

Situation contrôlée

Pour le moment, la situation à l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé n’est pas jugée problématique.

«Si vous me disiez d’ouvrir [l’aréna Cartier] aujourd’hui, il n’y aurait pas de patient à transférer, précise l’adjointe à la présidente-directrice générale adjointe du CISSS de Laval. Tout est bien contrôlé à Laval présentement, l’hôpital n’est pas à pleine capacité non plus. […] Par contre, dès jeudi prochain, on serait prêt à recevoir du personnel.»

Bilan lavallois

Avec un bilan de 8870 personnes testées positives à la COVID-19, Laval a connu une hausse de 51 cas en 24 heures. Le total de décès depuis le début de la pandémie demeure stable à 706.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval cumule également 7598 guérisons, ce qui signifie qu’il y a désormais 566 cas actifs confirmés (-40) sur le territoire lavallois.

Parmi les personnes touchées, 15 sont hospitalisées, dont 6 aux soins intensifs.

Bilan en CHSLD et RPA

Trois centres d’hébergement et de soins longue durée (CHSLD) et trois résidences privées pour aînés (RPA) de Laval sont présentement touchés par la COVID-19.

Parmi ceux-ci, le Manoir Saint-Patrice est celui qui présente le plus haut taux d’infection à 8,47 %. On y dénombre 5 cas.

Voici la liste complète des CHSLD et RPA touchés :

  • Manoir Saint-Patrice : 5 cas et 8,47 % d’infection;
  • CHSLD Idola-Saint-Jean : 5 cas et 2,99 % d’infection;
  • CHSLD Sainte-Rose : 1 cas et 1,23 % d’infection;
  • Villa Sainte-Rose : 1 cas et 1 % d’infection;
  • Les Résidences Soleil – Manoir Laval : 3 cas et 0,27 % d’infection;
  • Panorama : 1 cas et 0,20% d’infection.

Situation provinciale

Au Québec, le bilan est maintenant de 96 288 cas et 6074 décès.

  • Laval : 8870
  • Montréal : 40 470
  • Laurentides : 5967
  • Lanaudière : 6529
  • Montérégie : 14 361
  • Capitale-Nationale : 7982
  • Mauricie – Centre-du-Québec : 3833
  • Estrie : 2447
  • Outaouais : 2188
  • Chaudière-Appalaches : 2958
  • Bas-Saint-Laurent : 426
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : 890
  • Nord-du-Québec : 9
  • Abitibi-Témiscamingue : 246
  • Côte-Nord : 169
  • Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine : 772
  • Terres-Cries-de-la-Baie-James : 14
  • Nunavik : 28
  • Hors Québec : 64
  • Région à déterminer : 3

Au total, 540 personnes sont toujours hospitalisées, dont 99 aux soins intensifs.

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page