Connectez-vous à nous

Le Mois de l’autisme célébré dans les écoles

lidl opening times today

Actualités

Le Mois de l’autisme célébré dans les écoles

ÉDUCATION. Avril, le Mois de l’autisme, est souligné en grand dans plusieurs écoles de la Commission scolaire de Laval (CSDL).

Commentaires

Un peu partout, le personnel et les élèves s’habillent en bleu lors des activités de sensibilisation et des expositions de travaux d’élèves TSA sont présentées. Certaines écoles ont même mis sur pied un programme couvrant tout le mois d’avril.

Alphonse-Desjardins

Patrice St-Amand, directeur de l’école Alphonse-Desjardins, et les enseignantes Karine Gariépy, France Godin et Marie-Pier Roy ont été forts actifs à cette école secondaire spécialisée qui accueille des élèves de 13 à 21 ans vivant avec une déficience intellectuelle moyenne à profonde avec ou sans TSA.

D’abord, ils ont invité le personnel et les élèves à s’habiller en bleu, le 1er avril et tous les vendredis. «On a décoré le premier étage avec 100 papillons bleus. Un casse-tête collectif en forme de papillon a été créé où chaque classe (12) a reçu un morceau du casse-tête et un thème relié à l’autisme pour faire une exposition à la cafétéria, le 22 avril», ont-ils indiqué.

Les élèves de l’école secondaire Saint-Maxime ont collaboré aux projets d’Alphonse-Desjardins. «On a parsemé l’extérieur des deux établissements de slogans et de citations en lien avec l’autisme. Les élèves de Saint-Maxime vivront une journée dans la vie d’un autiste à la fin du mois», ont-ils ajouté.

Marche

L’école primaire Le Sentier tiendra sa marche annuelle à laquelle participent tous les élèves de l’école et où les parents sont conviés le jeudi 28 avril.

«Les élèves TSA sensibilisent les autres élèves de l’école par du bricolage, des textes et des affiches qu’ils confectionnent eux-mêmes», a mentionné la directrice, Manon Saumure.

Pour sa part, l’école de l’Équinoxe a créé, et filmé, dans l’école un flash mob avec chorégraphie intégrée sur une chanson de Bruno Mars. Les participants étaient issus des classes d’adaptation scolaire et de toutes les classes du régulier du Pavillon Arthur-Buies.

De son côté, l’école Sainte-Marguerite a présenté la conférence de Sarah-Maude Larouche, une jeune autiste qui est un modèle de persévérance et de détermination. De plus, l’activité de sensibilisation «Une journée dans la vie de Francis» a été proposée aux élèves du préscolaire et du premier cycle.

Coupes

André Arsenault, responsable du dossier des élèves handicapés ou en difficultés d’adaptation ou d’apprentissage (EHDAA), trouve les initiatives des écoles intéressantes.

«Les gens ne comprennent pas toujours les crises de ces enfants qui ont une grande difficulté d’interaction sociale. Cela permet de mieux les comprendre», précise-t-il.

M. Arsenault déplore le manque de ressources et les coupes. «Il y a eu une diminution des heures des enseignants, passant de 27,75 à 18h par semaine par groupe au secondaire pour des classes spécialisées. Au primaire, c’est passé de 28,5 à 25,75h», insiste-t-il.

Portrait

La CSDL accueille 805 élèves avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA): 7 élèves au préscolaire, 416 au primaire et 302 au secondaire. Ces élèves poursuivent leur parcours scolaire ou en intégration dans une classe ordinaire, soit en classes spécialisées.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page