Connectez-vous à nous

Le marché locatif consolide sa domination

lidl opening times today

Non classé

Le marché locatif consolide sa domination

Le marché de la construction résidentielle maintient son niveau d’activité de 2018.

Au terme des 11 premiers mois de l’année, il s’est mis en chantier 1656 habitations à Laval, soit 37 de moins qu’à pareille date l’an dernier pour un léger repli de 2 %.

7 logements pour 10 unités

À eux seuls, les logements locatifs représentent 72 % de toutes les unités dont on a coulé les fondations depuis le début de l’année.

Ce créneau consolide ainsi sa toute récente domination sur l’industrie de la construction domiciliaire en sol lavallois.

Précisons ici qu’en 2018, le segment locatif avait délogé la copropriété qui y régnait en reine et maîtresse depuis des lustres. Cette année-là, les logements locatifs avaient compté pour 64 % du marché, un bond prodigieux de plus de 40 points de pourcentage en comparaison à l’année précédente. Du jamais-vu!

Condo en perte de vitesse

Avec 264 nouvelles portes, le marché de la copropriété est pratiquement 5 fois moins actif que celui du locatif à ce jour.

Incidemment, les condos accusent un retard de 35 % par rapport aux 404 unités qui étaient sortis de terre au 30 novembre 2018.

Toujours sur le territoire de l’île Jésus, la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) a recensé 148 maisons unifamiliales (+19) et 57 jumelés et maisons en rangée (-27) en chantier depuis le 1er janvier.

Grand Montréal

Pour l’ensemble du Grand Montréal, le marché se porte plutôt bien comme en témoigne une hausse de 6,6 % des mises en chantier.

En chiffres absolus, cela représente 23 561 unités démarrées en 2019.

À l’exception de Laval, tous les sous-secteurs géographiques de la région métropolitaine ont amélioré leur performance de 2018. À commencer par le secteur de Vaudreuil-Soulanges dont le niveau d’activité a bondi de 24 %. La SCHL y a recensé 1296 unités, soit 254 de plus qu’à la même période l’an dernier.

Avec l’ajout de 6819 habitations, la Rive-Sud enregistre un gain de 10 %, devançant l’île de Montréal où les 8571 nouvelles constructions entreprises représentent une hausse de 7 % par rapport à 2018.

Quant à la Rive-Nord, les 5219 mises en chantier recensées se traduisent par une augmentation nettement moins marquée de 1,3 %.

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page