Connectez-vous à nous

Le manque d’effort coule le Rocket

Hockey

Le manque d’effort coule le Rocket

Le Rocket de Laval s’est incliné 4 à 2 , ce soir, face aux Checkers de Charlotte, un match que l’entraîneur-chef n’a pas apprécié.

«Ç’à été un des nos pires efforts de la saison», a mentionné Joël Bouchard après la rencontre.

Selon ce dernier, les joueurs ont tenté d’utiliser leur frustration en guise de caractère pour pallier l’exécution qui n’était pas au rendez-vous. «Tu ne peux pas te permettre ça», a-t-il ajouté.

Toutefois, l’entraîneur concède que l’équipe adverse était bonne, elle qui figure au sommet de l’Association de l’Est.

Apprentissage

Des dires de Joël Bouchard, les joueurs n’ont pas suivi le plan de match. «Ils étaient très, très difficile à coacher, a-t-il admis. Ils ne travaillaient pas vraiment fort et ne comprenaient rien.»

L’objectif du personnel d’entraîneurs de la formation lavalloise est de développer des joueurs pour le grand club. «Des fois, je peux leur apprendre des choses, parfois ils doivent le vivre, a-t-il complété. […] Ce soir, c’est une bonne leçon pour les joueurs qui veulent jouer dans la Ligue nationale de hockey.»

Soirée de première

Malgré le résultat décevant, Phélix Martineau est satisfait de son tout premier match dans la Ligue américaine. «Ça m’a pris un petit moment d’adaptation, a-t-il avoué. Même à la fin [du match], je n’étais pas à 100% dans ma game.»

Par son travail acharné devant le filet, en fin de première période, le numéro 15 du Rocket a suffisamment bloqué la vue du gardien pour que le tir du défenseur Michal Moravcik entre au fond du filet. Il s’agissait du premier but du joueur tchèque.

C’est cette séquence qui a mené au premier but du Rocket. (Photo 2M.Medi)

«Dans les circonstances, lui je l’ai trouvé bon, a mentionné Joël Bouchard, au sujet de Phélix Martineau. Il a amené beaucoup d’énergie.»

Le principal intéressé connaît son style de jeu. «Mon rôle est de mettre les rondelles en fond de territoire, de patiner et aller dans le filet», a-t-il conclu.

Les joueurs du Rocket auront la chance de se reprendre demain à 13h face à ces mêmes Checkers. «Le vrai test est demain pour [les joueurs]», a dit l’entraîneur-chef.

 

 

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page